Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2007-03-14T10:44:00+01:00

Le peuple des oiseaux-bonheur (conte de Noël)

Publié par Joce


Voulez-vous connaître l’histoire de la mignonne Chante-line ?

 

  Chante-line n’est ni une fée
ni tout à fait un oiseau extraordinaire et pourtant !
Son chant apporte le bonheur à ceux qui savent l’écouter

  Pour lire ce conte :   

 

 

 

 Les illustrations sont d’Elise Calame :



 

                               

J'ai ouvert la cage...

Hubert Mingarelli

 

J'ai ouvert la cage
en pensant
il ne partira pas
parce qu'il est bien ici

 

En plus
j'ai posé la cage
sur le bord de la fenêtre
à coté du soleil
il y avait un peu de vent
aussi
et la porte de la cage
s'ouvrait et se refermait

 

Je ne l'ai pas vu
s'envoler
je l'ai vu
sur la branche du tilleul
devant la maison
et comme il y avait du vent
les feuilles de l'arbre
le cachaient par moments

 

Peut-être
qu'il n'était pas assez bien
Ou peut-être
qu'il ne savait pas
je ne sais pas

 

Ce soir
j'irai poser la cage
au pied du tilleul

 

L'oiseau bleu
Maurice Maeterlinck


Pour vous la merveilleuse histoire
Des enfants et de l'oiseau bleu
Ils voyagèrent à travers les miroirs
Jusqu'à l'animal fabuleux

Ils vivaient dans une grande forêt
Avec leur maman bien souffrante
Sans le sou, sans espoir de la soigner
Ils la voyaient déjà mourante

Mais très loin dans le ciel
Vivait l'oiseau bleu du bonheur
Que l'on dit éternel
Pour ceux qui ont toujours un cœur

La fée Bérilune vint les trouver
Pour les aider dans l'aventure
Elle savait faire parler les objets
Tant son cœur était resté pur
Ils virent le monde des souvenirs
Le magique palais de la nuit
Les feux-follets, le royaume d'avenir
Et l'univers des harmonies

Car très loin dans le ciel
Vivait l'oiseau bleu du bonheur
Que l'on dit éternel
Pour ceux qui ont toujours un cœur

 

 

L'oiseau bleu

Blaise Cendrars

 

Mon oiseau bleu a le ventre tout bleu
Sa tête est d'un vert mordoré
Il a une tache noire sous la gorge
Ses ailes sont bleues
avec des touffes de petites plumes jaune doré

Au bout de la queue il y a
des traces de vermillon
Son dos est zébré de noir et de vert
Il a le bec noir les pattes incarnat
et deux petits yeux de jais

Il adore faire trempette,
se nourrit de bananes et pousse
Un cri qui ressemble au sifflement
d'un tout petit jet de vapeur.

On le nomme le septicolore.

 

 

               L’oiseau voyou                    

Claude Roy

 

Le chat qui marche l’air de rien

voulait se mettre sous la dent

l’oiseau qui vit de l’air du temps

oiseau voyou oiseau vaurien

 

Mais plus futé l’oiseau lanlaire

n’a pas sa langue dans sa poche

et siffle clair comme eau de roche

un petit air entre deux airs.

 

Un petit air pour changer d’air

et s’en aller voir du pays

un petit air qu’il a appris

à force de voler en l’air

 

Faisant celui qui n’a pas l’air

le chat prend l’air indifférent.

L’oiseau s’estime bien content

et se déguise en courant d’air.

 

 

L'oiseau du Colorado

Robert Desnos

 

L'oiseau du Colorado
Mange du miel et des gâteaux
Du chocolat et des mandarines
Des dragées des nougatines
Des framboises des roudoudous
De la glace et du caramel mou.

L'oiseau du Colorado
Boit du champagne et du sirop
Suc de fraise et lait d'autruche
Jus d'ananas glacé en cruche
Sang de pêche et navet
Whisky menthe et café.

L'oiseau du Colorado
Dans un grand lit fait dodo
Puis il s'envole dans les nuages
Pour regarder les images
Et jouer un bon moment
Avec la pluie et le beau temps. 

 

 

OISEAUX

MARIE VANCALYS

 

Trois petits oiseaux dans une cage;
Le chat est bien sage.
Trois petits oiseaux endormis;
Le chat qui sourit.
Trois petits oiseaux réveillés;
Le chat va les manger.
Le jet d'eau s'élance,
Il fouette le chat. Allons, en bas plus vite que ça !
Les oiseaux sont sauvés,
Le chat est tout mouillé.
C'est bien fait

 

.

 

LE COUCOU

AUME

 

— Coucou ! coucou !
Je viens parmi vous
Jusqu'à la fin août.
— Coucou ! coucou !
Je ponds n'importe où,
Mon nid est partout.
— Coucou ! coucou !
Petit, tends le cou,
Surtout, mange tout !
— Coucou ! coucou !
Je suis dans mon trou.

Me trouverez-vous ?

 

 

Silence

Anne-Marie Chapouton

 

Silence
L'été
Se balance
Sur la branche
Où l'oiseau
Se tait

L'herbe
Séchée
Tremble
Dans l'air
Brûlé

Silence
Silence
L'été
Chante

Dans les blés

 


Aube

Cécile Périn

 

Un invisible oiseau dans l’air pur a chanté.
Le ciel d’aube est d’un bleu suave et velouté.

C’est le premier oiseau qui s’éveille et qui chante.
Ecoute ! Les jardins sont frémissants d’attente.

Ecoute ! Un autre nid s’éveille, un autre nid,
Et c’est un pépiement éperdu qui jaillit.

Qui chante le premier ? Nul ne le sait. C’est l’aurore.
Comme un abricot mûr le ciel pâli se dore.

Qui chante le premier ? Qu’importe ? On a chanté.
Et c’est un beau matin de l’immortel été.

 

 

Au petit bonheur
Geo Norge


Rien qu'un petit bonheur, Suzette
Un petit bonheur qui se tait.
Le bleu du ciel est de la fête,
Rien qu'un petit bonheur secret.

Il monte! C'est une alouette 
Et puis voilà qu'il disparaît;
Le bleu du ciel est de la fête.
Il chante, il monte, il disparaît.

Mais si tu l'écoutes, Suzette,
Si dans tes paumes tu le prends
Comme un oiseau  tombé des crêtes,
Petit bonheur deviendra grand.

 

 

LES OISEAUX PERDUS

Maurice Carême

 

Le matin compte ses oiseaux
Et ne retrouve pas son compte.
 
Il manque aujourd'hui trois moineaux,
Un pinson et quatre colombes.
 
Ils ont volé si haut, la nuit,
Volé si haut, les étourdis,
 
Qu'à l'aube ils n'ont plus trouvé trace
De notre terre dans l'espace.
 
Pourvu qu'une étoile filante
Les prenne sur sa queue brillante
 
Et les ramène ! Il fait si doux
Quand les oiseaux chantent pour nous.

 

 

L'oiseau mécanique

Robert Desnos

 

L'oiseau tête brûlée
Qui chantait la nuit
Qui réveillait l'enfant
Qui perdait ses plumes dans l'encrier
L'oiseau pattes de sept lieues
Qui cassait les assiettes
Qui dévastait les chapeaux
Qui revenait de Suresnes
L'oiseau mécanique
A perdu sa clef
Sa clef des champs
Sa clef de voûte
Voilà pourquoi il ne chante plus.

 

 

L’oiseau

MARTINE GEHIN

 

J’écris l'oiseau
avec un l
pour qu'il puisse s'envoler
pour m'en aller
j'ai pris un v
et je m'en vais

 

AUTOMNE

Raïssa Maritain

 

Une branche sur l'oiseau
Chantait en perdant ses feuilles
L'automne tenait l'archet
Du violon qui gémissait
Dans le vent venu de l'ouest
Murmurant des-choses tristes
Et l'oiseau pleurait tout seul
Fleurissant le sombre ormeau
De ses larmes en corolles
De cristal et d'or nouveau
Et la branche et le moineau
Dans la brume pure et grise
Ont marié leur nostalgie
Au mystère de la nuit.

 

 

L'oiseau sauvage

Louisa PAULIN

 

Ils te prendront, petit oiseau sauvage.
--Père, mon père, je veux voir du pays.
Ils te prendront, petit oiseau sauvage.
--Père, mon père, je reste au bord du nid.

Ils te prendront, petit oiseau sauvage.
--Père, mon père, notre arbre est trop petit.
Ils te prendront, petit oiseau sauvage.
--Père, mon père, je reste auprès du nid.

Ils te prendront, petit oiseau sauvage.
--Père, mon père, je vole près d'ici.
Ils te prendront, petit oiseau sauvage.
--Père, mon père, je vois encor le nid.

Ils te prendront, petit oiseau sauvage.
--Père, mon père, que le monde est joli !
Ils te prendront, petit oiseau sauvage.
--Père, mon père, ô mon père, ils m'ont pris !

 

 

Oiseaux

MARIE VANCALYS

 

Trois petits oiseaux dans une cage;
Le chat est bien sage.
Trois petits oiseaux endormis;
Le chat qui sourit.
Trois petits oiseaux réveillés;
Le chat va les manger.
Le jet d'eau s'élance,
Il fouette le chat. Allons, en bas plus vite que ça !
Les oiseaux sont sauvés,
Le chat est tout mouillé.
C'est bien fait.

 

 

UN OISEAU DANS LE COEUR
 Maurice CARÊME


Avoir un oiseau dans le cœur
N'est pas donné à tout le monde.
Quelquefois, il est si moqueur
       Qu'il me fait honte.
Il est sûr, dit-il, de me voir,
Un matin, empereur ou tzar.
      Se moque-t-il de moi?
Si je fais semblant de le croire,
Il s'envole et me laisse là,
         Pantois.



René Char

 

A la lisière du temps,
Au plus fort de l'orage,

Il y a toujours un oiseau pour nous rassurer.

C'est l'oiseau inconnu.

Il chante avant de s'envoler.




Les oiseaux

Pierre Gamarra

 

La rosée mouille

le gazon.

Les oiseaux gazouillent

des chansons.

Douce  saison

pour les corolles.

Les oiseaux sont

Des fleurs qui volent.

 

 

L’oiseau

Armand Lanoux

 

A chaque oiseau

Le nid est beau.

Entre l’œuf et le nid

L’oiseau vit sa vie.

Pas vu, pas pris

Un œuf un nid un œuf un nid

N-i ni ça n’est jamais fini

 

 


 

 

       

 


              


 Pirouettes accueil

 

 

Voir les commentaires

2007-03-06T08:31:00+01:00

Le chat qui fit le printemps (conte, poèmes et liens pour l'école)

Publié par Joce

 


("Mousse" ma chatte bavarde)


oui, le printemps arrive !
 

Et, à chaque occasion, un conte comme il se doit !
Un jeune chat, chassé de son pays par le roi Crapaud,
fait un voyage extraordinaire...
A lire sur Philagora :

   

Le chat qui fit le printemps

* Ecouter ce conte :

Tableau noir


 

 









* Le thème du printemps chez Kutchuk
Le thème du printemps chez Diane


Des sites sur le thème du chat :

* Culture chat (contes)

* Passion chat (contes)

* Chats et culture

* Orisinal.com (jeu avec des chats)

* Les chats de Rosina Wachtmeister (peintre)

* Les chats de Paule Bernard Roussel (peintre)

 


Un poème de Victor Hugo chez Béatrix

 


  Chez Doctole (nombreux liens pour la classe) :

Un dossier sur le printemps  

  Jardiner à l'école, les animaux du jardin

Chenilles et papillons

Dossier chat


 

Chez Jan Brett :
Des coloriages et des activités

  Poèmes et histoires sur le thème des papillons

  Chez Free Coloring pages :
Des coloriages de printemps

  De nombreux liens sur les saisons
Blog d'un prof des Z'écoles 

  Mes petits bonheurs (poèmes)

  Lieu commun (poèmes)

 

 

Devine un peu la devinette
Claude Roy

  Cent mille chats gris couleur de souris.
Ils ont le bout des pattes blanc:
pattes de velours posées doucement
cent mille chats gris dans le ciel tout gris
cent mille chats gris cachés dans la nuit.
La neige neige lentement.

 

 

Un chat insupportable
Anne SCHWARZ-HENRICH

  Un tout petit chat sauvage,
Sorti d’un livre d’image,
Court vite, court vite et s’engage
Sur le palier de l’étage.

  Il voit un chat domestique,
Très paresseux, plein de tiques,
Lui demande en italique :
« Que fais-tu de sympathique ? »

  Et l’autre, de répondre :
« Je regarde les poules pondre,
Le gazon qu’on vient de tondre,
Le gros chien se morfondre… »

  « Mais ça ne m’intéresse pas ! »
S’écrie le premier chat !
« Mon livre est bien mieux que ça,
J’y retourne vite, ah ! la, la ! »

  Et il revient, un, deux, trois,
Dans le vieux grenier à rats,
À l’adresse : « HISTOIRE DU CHAT
PITRE PREMIER » page trente-trois !

 

 

Essuie donc les pieds
Claude Roy

  Essuie donc les pieds, entre et fais comme chez toi
Dit la porte au chat
Mais
Le chat
Ne dit rien
Et reste sur son chat à soi.
La Porte
Ne se ferme pas
Pour si peu.
La porte a l'esprit bienveillant

 

 

Les yeux du chat
Albert Uriet

Yeux dans les siens
Ne les laisse pas t’échapper.
Très lentement, tu vas glisser
Dans l’eau dorée de ce regard,
Glisser sans fin jusqu’à
T’anéantir dans son immensité.

Regarde bien les yeux du chat.
Bientôt tu seras devenu,
Sans le savoir, le chat lui-même,
Les yeux du chat qui te regarde.

 

Chat
Louisa PAULIN

 

Chat, chat, d'où viens-tu ?
- Je viens du fond de la nuit
je viens de jouer sans bruit
avec le vent et la lune.

  Chat, chat, d'où viens-tu ?
- Je viens d'aiguiser mes dents
à l'or du soleil levant,
je l'ai cardé de mes griffes

  Chat, chat, d'où viens-tu ?
- Je viens de lustrer mon corps
sous la pluie des gouttes d'or,
et ma fourrure étincelle.

  Chat, chat, d'où viens-tu ?
- D'un pays silencieux
Qui dort au fond de mes yeux
à l'abri de mes paupières.

  Chat, chat, d'où viens-tu ?
- D'un pays où je suis roi
moi, j'en viens, vous n'irez pas
vous n'irez pas demoiselle !

 

 

Sonnet du chat

Henri Thomas

   

Le chat lutte avec une abeille

autour de sa fourrure,

je vois l'azur de ses merveilles,

un arbre, une mâture.

 

La mer apporte à mon oreille

le bruit des aventures

que nous vivons si tu t'éveilles

témérité future.

 

Je me consacre aux vertes îles,

favorables au sage

qui sait trouver un dieu tranquille

entre palme et rivage.

 

Le chat s'en va, brillant et beau,

pour guetter les oiseaux.

 

 

Le petit chat blanc

Claude ROY

 

Un petit chat blanc

qui faisait semblant

d'avoir mal aux dents

disait en miaulant :

 

"Souris mon amie

j'ai bien du souci

le docteur m'a dit,

tu seras guéri

si entre tes dents

tu mets un moment

délicatement

la queue d'une souris."

 

Très obligeamment

souris bonne enfant

s'approcha du chat

qui se la mangea.

 

 

Chanson du chat

Tristan Klingsor

 

Chat, chat, chat,
Chat noir, chat blanc, chat gris
Charmant chat couché
Chat, chat, chat,

N'entends-tu pas les souris
Danser à trois des entrechats
Sur le plancher ?

Le bourgeois ronfle dans son lit,
De son bonnet de coton coiffé,
Et la lune regarde à la vitre.

Dansez souris, dansez jolies,
Dansez vite
En remuant vos fines queues de fées.

Dansez sans musique tout à votre aise,
A pas menus et drus,
Au clair de lune qui vient de se lever,
Courez; les sergents de la ville dans la rue
Font les cent pas sur le pavé;

Et tous les chats du vieux Paris
Dorment sur leurs chaises
Chats blancs, chats noirs ou chats gris

 

 

 

 

Poème du chat

Jacques Roubaud

 

Quand on est chat on n’est pas vache

on ne regarde pas passer les trains

en mâchant les pâquerettes avec entrain

on reste derrière ses moustaches

(quand on est chat, on est chat)

 

Quand on est chat on n’est pas chien

on ne lèche pas les vilains moches

parce qu’ils ont du sucre plein les poches

on ne brûle pas d’amour pour son prochain

(quand on est chat, on n’est pas chien)

On passe l’hiver sur le radiateur

à se chauffer doucement la fourrure

 

Au printemps on monte sur les toits

pour faire taire les sales oiseaux

 

On est celui qui s’en va tout seul

et pour qui tous les chemins se valent

(quand on est chat, on est chat)

 

 


 

Chat  porte-bonheur

Edith SÖDERGRAN


J'ai dans mes bras un chat porte-bonheur
Il déroule en ronronnant le fil du bonheur.
Chat porte-bonheur, ô mon chat,
Donne-moi trois choses :
Donne-moi un anneau d'or
Pour me dire que je suis heureuse
Donne-moi un miroir
Pour me dire que je suis belle
Donne-moi un éventail
Pour chasser les pensées qui me hantent.
Chat porte-bonheur, ô mon chat, ronronne
Et déroule encore un peu de mes rêves d'avenir !

 

 


L'oiseau voyou      

Claude Roy

Le chat qui marche l'air de rien

voulait se mettre sous la dent

l'oiseau qui vit de l'air du temps

oiseau voyou oiseau vaurien


Mais plus futé l'oiseau lanlaire

n'a pas sa langue dans sa poche

et siffle clair comme eau de roche

un petit air entre deux airs.


Un petit air pour changer d'air

et s'en aller voir du pays

un petit air qu'il a appris

à force de voler en l'air


Faisant celui qui n'a pas l'air

le chat prend l'air indifférent.

L'oiseau s'estime bien content

et se déguise en courant d'air.

 

 

Semonce à Mistigri

Jean Desmeuze

 

Mon Mistigri, mon infidèle,

Tu dois venir quand je t'appelle,

Au lieu de courir la souris

Tout le jour et encor la nuit.

Je n'aime pas cette manière

De te sauver dans les jardins

Quand je t'ai préparé du pain,

Et de la sauce et du gruyère...

Tu en connais, toi, des maitresses

Aussi patientes que je suis,

Et qui vous font mille caresses

Après qu'on s'est si mal conduit ?

 

 

OISEAUX

MARIE VANCALYS

 

Trois petits oiseaux dans une cage;
Le chat est bien sage.
Trois petits oiseaux endormis;
Le chat qui sourit.
Trois petits oiseaux réveillés;
Le chat va les manger.
Le jet d'eau s'élance,
Il fouette le chat. Allons, en bas plus vite que ça !
Les oiseaux sont sauvés,
Le chat est tout mouillé.
C'est bien fait.

 

 

 

Le chat

Maurice Carême


Le chat ouvrit les yeux,

Le soleil y entra.

Le chat ferma les yeux,

Le soleil y resta,

Voilà pourquoi, le soir,

Quand le chat se réveille,

J'aperçois dans le noir

Deux morceaux de soleil.

 

 

Chat, alors !

Jean GLAUZY

Oh, chat alors, ce n'est pas bien
De te fâcher avec mon chien.
Vous êtes tous deux chien et chat.
Tu boudes et tu fais le pacha,
Vautré au fond de ton panier.
Fais plutôt ton métier de chat
Auprès des souris du grenier
Qui pillent, rongent mes achats,
Et jouent, peut-être, au chat perché.

 

 

Chant de nourrice

MARIE NOËL

 

Somme, Somme, ce soir, mon enfant que je couche,
Qui l'empêche d'entrer dans ton pays profond ?...
Ce n'est qu'une mouche
Tout là-haut qui tourne en rond,
Ce n'est qu'une mouche
Qui danse au plafond.
Somme, Somme, ce soir, dans ta forêt voisine,
Qui l'empêche de suivre en volant l'oiseau bleu?...
C'est dans la cuisine
Notre chat au coin du feu,
C'est dans la cuisine
Le chat et son jeu.
Pour qu'il dorme, ce soir, Somme, du chat folâtre,
Somme, j'irai fermer doucement les yeux d'or.
Le chat dort dans l'âtre,
Les bêtes dorment dehors...
Le chat dort dans l'âtre...
Dors mon enfant, dors.

 

 

Le chou

Charles Dobzynski

                                  

Un chou se prenant pour un chat

léchant son museau moustachu,

sa bedaine de pacha,

à ses feuilles s'arracha,

pour prouver que sous son poncho

couleur d'artichaut,

son pelage était doux et chaud,

sa queue de soie, sa robe blanche.

En miaulant à belle voix,

le chou se percha sur un toit,

puis dansa le chachacha

de branche en branche.

Or, le chou n'était pas un chat

aux pattes de caoutchouc,

sur la ramure il trébucha

et c'est ainsi que le chou chût

fâcheusement et cacha

sa piteuse mésaventure

dans un gros tas d'épluchures.

 

 

si russe

Alphonse Allais

 

Lorsque tu vois un chat, de sa patte légère,
Laver son nez rosé, lisser son poil si fin,
Bien fraternellement embrasse ce félin.

Moralité:
S'il se nettoie, c'est donc ton frère.

 


LE PETIT CHAT

EDITH JACQUENEAUX

 

Ce petit chat, mes amis,
sa maman lui avait mis
une queue ébouriffée
pour jouer à la toupie.
Ce petit chat, mes amis,
une fée lui avait mis
une veste en petit gris
pour qu'il fût mieux harnaché.
Ce petit chat, mes amis,
une fée lui avait mis,
bien caché dans son gosier,
un peloton de ronrons
qu'il filait à la veillée.
Ce petit chat, mes amis,
le diable lui avait mis
deux lanternes au fond des yeux
pour qu'il voie clair dans la nuit
du grenier plein de souris.

 

 


Chanson
Jean Charles

J'ai vu l'éclair sur ces rivages
Dont rêvent nos horizons gris,
L'éclair emplumé de feuillages
Des mille oiseaux du paradis.
Mais les plus beaux oiseaux du monde
Sont les oiseaux de mon enfance.
Aux rouges toits de nos villages,
A l'heure d'ange des jardins,
J'ai vu blondir bien des nuages
Et s'allumer bien des matins.
Mais les plus beaux matins du monde
Sont les matins de mon enfance.
Et j'ai vu quand le ciel se pose
Sur les collines du printemps
Vingt fois s'enluminer de rose
L'explosion des pommiers blancs.
Mais les plus beaux printemps du monde
Sont les printemps de mon enfance.

 



 Chanson
Pernette Chaponnière

On m'a dit qu'une hirondelle
Ne faisait pas le printe
mps,
Et moi je dis que c'est elle;
Sinon, qui le ferait donc ?

Je l'ai vue avec son aile
Qui taillait dans le ciel blanc
Un grand morceau de dentelle
Où venait jouer le vent.

Ce n'était qu'une hirondelle,
Rien qu'un oiseau noir et blanc,
Et pourtant je n'ai vu qu'elle,
Et j'ai le cœur tout content.

On dit que les demoiselles
Font la pluie et le beau temps;
Moi je dis qu'une hirondelle
Fait l'avril et le printemps.

 


 

Avant-printemps   

René-Guy Cadou

 

Des œufs dans la haie

Fleurit l'aubépin

Voici le retour

Des marchands forains.

 

Et qu'un gai soleil

Pailleté d'or fin

Eveille les bois

Du pays voisin !

 

Est-ce le printemps

Qui cherche son nid

Sur la haute branche

Où niche la pie ?

 

C'est mon cœur marqué

Par d'anciennes pluies

Et ce lent cortège

D'aubes qui le suit.

 

 

 

L'hirondelle et le poète

Michel beau

 

" bonjour, bonjour "
dit l'hirondelle
qui revient nicher
sous mon toit.
" j'ai du printemps
au bout des ailes
et t'apporte des fleurs nouvelles ;
je te suis fidèle "

" merci, merci "
dit le poète
de revenir auprès de moi
de l'autre bout de la planète."

et j'avais du bleu plein la tête
car l'hirondelle c'était toi.

 

 

 

LE PRINTEMPS

Lucie DELARUE-MARDRUS

 

Au printemps, on est un peu fou,

Toutes les fenêtres sont claires,

Les prés sont pleins de primevères,

On voit des nouveautés partout.

 

Oh! regarde, une branche verte !

Ses feuilles sortent de l'étui !

Une tulipe s'est ouverte...

Ce soir, il ne fera pas nuit,

 

Les oiseaux chantent à tue-tête,

Et tous les enfants sont contents

On dirait que c'est une fête...

Ah! que c'est joli le printemps !

 

 



 

 

Autre article sur Pirouettes

             (poème, illustrations, liens pédagogiques

              sur le thème du printemps)

 


 


 

 

 

 


 

 













 

Voir les commentaires

2007-02-27T13:11:00+01:00

La maison, le serpent et le garçon (conte - Provence)

Publié par Joce



 

Le jour où ma mère m’a offert « Le petit Prince » d’Antoine de Saint-Exupéry, j’ai décidé d’écrire moi aussi…

 

Je ne dois être la seule à avoir pris semblable décision, à la lecture de ce livre.

 

Certains auteurs portent une lourde responsabilité !

 

Voici un extrait :

« Le petit prince, une fois sur terre, fut bien surpris de ne voir personne. Il avait déjà peur de s’être trompé de planète, quand un anneau couleur de lune remua dans le sable. 

 

- Bonne nuit, fit le petit prince à tout hasard.
- Bonne nuit fit le serpent.
- Sur quelle planète suis-je tombé ? demanda le petit prince.
- Sur la Terre, en Afrique, répondit le serpent.
- Ah !... Il n’y a donc personne sur la Terre ?
- Ici c’est le désert. Il n’y a personne dans les déserts. La Terre est grande, dit le serpent.

(…) Et ils se turent. 

- Où sont les hommes ? reprit enfin le petit prince. On est un peu seul dans le désert...
- On est seul aussi chez les hommes, dit le serpent. »

    

 

 

   

 

 

 

 









* Les animations de Louis Chatel, à propos du Petit Prince :

Son blog est  ici !

 

            * Le site du  PETIT PRINCE

           
            * Pour écouter un extrait (et en savoir plus) :



             * Idée de décoration sur le thème du Petit Prince :
                                Les créatifs

 

 


Beaucoup plus tard, imprégnée de cette histoire, 

j’ai écrit, en pensant à la Provence et à mon neveu Vincent :

 




La maison, le serpent et le garçon






 

* Les illustrations sont de Catherine Bastère-Rainotti

* La musique « Elégie pour une guitare » de Francis Bebey

 


Mes autres histoires, couleur Provence :
Un marché de Provence
Boucles dorées, boucles brunes




Le boa et le baobab

Pierre Coran

 

Un boa sur un baobab

Se pavanait tel un nabab.

Il se disait royal et fort

Comme Nabuchodonosor.

Aussi voulut-il par la force

Impressionner un ver d'écorce.

 

Il soutint avoir mis à mort

Six judokas alligators

Et vaincu au zoo de Lima

Deux kangourous karatékas.

Mais le ver de bois ne crut pas

Les bobards du boa béat.

 

Contrit, contraint, le constrictor

Se détendit tel un ressort

Autour du baobab géant.

Il l'étrangla tant, si longtemps

Qu'au petit jour, noué, tordu,

Le boa brisé en mourut.


 






Voir les commentaires

2007-02-19T19:58:00+01:00

Tim et la louve d'argent

Publié par Joce

Si dans mes histoires, les chats occupent une place importante, il en est de même pour les loups.
Je propose aux éditeurs un conte intitulé « Timothée et la louve d’argent ».

Tim est un jeune garçon en manque d’affection et malheureux à l’école. Une louve mystérieuse va l’aider à surmonter ses difficultés.

L’illustration ci-dessus est d’Ydel

Voici un extrait :

 

   « Soudain, le regard de Timothée est attiré irrésistiblement vers la fenêtre. La neige tombe à gros flocons maintenant. Il a la curieuse sensation d’être observé... Quelqu’un ou quelque chose l’épie, il en est certain.
     Il se souvient alors de cette histoire que les vieilles contaient, autrefois, lors des veillées. C’était la légende de la Louve d’Argent. Une louve dont le louveteau avait été massacré par des chasseurs, rôdait dans le pays. Son chagrin était tel, son besoin d’amour si grand, qu’elle volait des petits d’Homme. Elle les emportait dans la forêt, dans une cache secrète. Mais ce n’était pas n’importe quels enfants qu’elle enlevait, disait-on. C’était des petits blessés par la vie, comme elle. Elle les chérissait puis elle les renvoyait chez eux, une fois leurs plaies pansées… »

 

 

Et pour Lire & RéCréer, j’ai écrit une légende où l’on retrouve encore un loup mythique. A lire ici :

 

                   La jeune mère indienne

 

Les illustrations sont de Catherine Bastère-Rainotti

La musique « Terre Mère » de Elan Michaëls



*Pour en savoir +++ sur les loups :
Curieux de savoir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il était si loin... je l'ai à peine vu

Jean-Pierre ANDREVON

 

Une puce sur un drap

un trait de crayon

sur la page

une trace de doigt

sur la vitre embuée

une poussière dans l'œil

et plus rien

à nouveau

que du blanc

 

C'était un loup

dans l'hiver

rapide

vivant

et libre

 

 

Pirouettes accueil


Voir les commentaires

2007-02-13T13:43:00+01:00

Sandrine Frigout

Publié par Joce















Sandrine Frigout

est une amie, une complice

et l'une de mes illustratrices préférées

Nous avons travaillé
sur le projet 3 Ricochet

 


 

 

 

 

Nous présentons aux éditeurs

un recueil d'histoires courtes et gaies pour les petits

 

Les illustrations de cet article en font partie

 

 

* Sandrine vend, pour décorer les chambres d'enfants,

d'adorables tableaux, des vêtements illustrés.

Elle participe à des marchés de Noël de sa région et à diverses expositions

A découvrir sur son site :

               

                            Dans les nuages



 

Voir les commentaires

2007-02-06T18:00:00+01:00

Le chant des baleines

Publié par Joce

 

 

 

 

 

 

 










« Le chant des baleines » de Gary Blythe et Dyan Sheldon (Ecole des Loisirs)

 

Voilà une belle histoire que je lis souvent en classe.

Entre rêve et réalité, cet album-tendresse donne envie aux enfants de découvrir le monde mystérieux et fascinant des baleines.

Les illustrations irréelles servent bien le texte. Et la note écologique en arrière fond, est tout à fait d’actualité !

A partir de trois ans.

 

J’ai eu envie moi aussi d’écrire une histoire sur ce thème…

A lire sur Lire & RéCréer - Les illustrations sont de Catherine Bastère-Rainotti :

 

                                Elise et le chant des baleines

 

 


 

 

* Un dossier pour les enseignants :
* Sans oublier mes amis de  Baleines.net


* Et pour écouter :     le chant des baleines




 

 

Voir les commentaires

2007-01-28T22:40:00+01:00

La crêpe magique de Pierre (conte pour la chandeleur)

Publié par Joce

Illustration  Laëtitia Métral-Charvet

 
Pierre adore les crêpes et les histoires de chevaliers.

Lorsque sa sœur lui propose de faire sauter une crêpe pour le goûter, il fait un vœu :
« Je veux être chevalier et sauver une princesse »…
Le miracle s’accomplit.
Le petit garçon se retrouve au pays des belles histoires.
Mais comment vaincre un terrible dragon avec,
pour seule arme,
                          une aiguille de sapin ?

Pour connaître la suite de ce conte,
il faut suivre le lien suivant
:

      Pierre et la crêpe magique


chateau-chevalier.gif

 
 

Travailler en classe, à partir de cette histoire :
*
Un dossier pédagogique très complet !  

    Thème : le récit fantastique
            du
Centre franco-ontarien de ressources pédagogiques

 

* Autres articles sur Pirouettes :

La crêpe soleil
Crêpe ronde et soleil d'or
Un moulin, le conteur et les écolier
(thème du blé)

Galette habillée d'or
Chandeleur... fleur de bonheur

 

 

_ Chez Pascaly 
une chanson pour la chandeleur :

Farine de froment, Farine de blé-noir
de Gérard Delahaye

_ Chez Doctole (nombreux liens pour la classe) :
Des liens sur le récit fantastique
Le carnaval

Mardi Gras en maternelle
Comment déguiser les enfants pour Mardi-Gras ?
Dossier contes détournés

_ Le coffre aux trésors

_ Le bestiaire fantastique de la BNF

_ L'école de chenapan :
Un jeu de cartes pour aider à la création de contes


_ Expression écrite : La recette de cuisine

 


                                                                    

Pirouettes accueil

 

Voir les commentaires

2007-01-28T19:06:00+01:00

La crêpe soleil (conte pour la chandeleur)

Publié par Joce















 

 

La Chandeleur  ! 

Voici venu le temps des crêpes moelleuses,
parfumées et savoureuses...

 A chaque fête, ses traditions :
Un louis d'or dans une main,
nous ferons sauter la bonne crêpe de l'autre.
sans oublier le vœu.
Vœux de bonheur, de richesse ou de santé !

Tous seront exaucés...
si la crêpe retombe dans la poêle sans plisser !


  A lire sur Philagora,
mon conte de chandeleur :

La Crêpe Soleil
 

La fiche pédagogique de ce conte :
Pass Education

 

Autre article sur ce thème :
La crêpe magique de Pierre

 

  Un site à visiter :
Dolaine Périnelle


Les crêpes
Claude Jonquières

Crêpe de la chandeleur,
Saute, crêpe de bonheur!
Sors de la poêle qui trébuche
Sur les bûches,
Et danse jusqu'au plafond
Où les jets de flamme font
Danser leurs reflets en rond.

 

Le beurre chante en grésillant.
Oh ! comme la pâte a bonne mine !
On dirait que la lune, en prenant son élan,
A perdu son teint de farine.

Allez, sautez, sautez plus haut,
Crêpe ardente, ô lune dorée !
Si vous ne pouvez plus, d'un saut,
Rejoindre la voûte éthérée,
Allez donc, au moins, vous loger
Au-dessus de la vieille armoire
Et de cet observatoire
Vous pourrez nous protéger.

  

LE MARDI FOU
(poème pour les enfants)
H. Jamy, de l'île de La Réunion 

C'est Mardi Gras dans notre école,
Comme on s'amuse! Comme on rigole!
Avec nos masques et nos grimaces
Dans le défilé qui passe.
Joues rouges, cheveux verts,
Pantalons lâches et chapeaux de paille,
Sur les enfants tout fiers
Qui se tortillent et qui piaillent!
Sifflets, flûtes et tam-tams
Cognent, roulent, secouent,
Pour fêter le jour fou
Que tout le monde acclame!
Comme on s'amuse! Comme on rigole!
Dans notre école!

 

  Mardi-gras
Jean-Pierre VOIDIES

  Beau Mardi-Gras, ne t'en va pas
Je suis le lion. Elle est la rose
Lion je rugis pour peu de choses
C'est que je ris : ne t'en fais pas
Gai Mardi-Gras, ne t'en va pas,
Gypsy s'habille en devinette
Une chemise est sa toilette
De grande dame en tra-la-la
O Mardi-Gras, ne t'en va pas
Je suis tout rouge sous mon masque
Et l'ami Claude porte un casque
En carton d'or et qui flamboie

 

 

MASQUES
Jean-Louis VANHAM

Carnaval est roi, moi aussi !
Sous des nuées de confetti,
Sœurette et moi, le cœur en fête,
Nous chantons, déguisés en bêtes.
Sœurette porte un masque d'âne
Et croyez-moi, il lui va bien!
Légère et joyeuse, elle flâne
Avec un petit air malin.
Quant à moi, je suis déguisé
En grenouille. Eh oui ! Pourquoi pas ?
Je n'ai pas des goûts de sorciers,
Les grenouilles, j'adore ça.
Et sœurette, avec ses yeux neufs,
Scrute un instant mon front difforme
Et crie, avec un rire énorme
- Tu ne seras jamais un bœuf,
Il te manque deux cornes.

 

 Les masques
Edmond Rocher
 

As-tu vu mon nez
Tout enluminé ?
As-tu vu ma bosse
Mon ami Pierrot ?
Ma moustache en roc
Et mon air féroce ?
Cuic, oh ! oh ! oh ! oh !
Monsieur Carnaval
Qui les mène au bal
S'élance et lance
De longs serpentins
Sur leurs rires enfantins
Entrez dans la danse
Mon ami pierrot
Cuic, oh ! oh ! oh ! oh ! 

La chauve-souris
Robert DESNOS

A Mi-carême, en Carnaval,
On met un masque de velours.
Où va le masque après le bal ?
Il vole à la tombée du jour.

Oiseau de poils, oiseau sans plumes,
Il sort quand l'étoile s'allume
De son repaire de décombres.
Chauve-souris, masque de l'ombre.  

 

Carnaval à l’école
Gina Chenouard

Arlequin bariolé
De losanges, de carrés,
De triangles rouges
Qui sans cesse bougent.

Habillé tout en blanc,
Pierrot rêve nez au vent :
Il pense à sa belle
Assis auprès d’elle. 

Fée, pirate et mariée
Ce jour se sont rencontrés;
Sourit la princesse
En ses longues tresses

Petits pieds dégourdis,
La musique les convie
A entrer en danse
Pour qu’ils se fiancent.

 

 

 

 









Voir les commentaires

2007-01-23T07:53:00+01:00

Fées et princesses

Publié par Joce

 


A
près les histoires de galettes, de princesses, voici venu le temps des fées...

 

      A lire ou à relire sur Philagora :

 

      La fée et le meunier  

 

 

 

- Les très belles illustrations sont de Cathy Delanssay.

Cathy a illustré mon conte : « Le jardin aux étoiles »...
                                             encore une histoire de princesse !

 


* Son site et son blog sont à visiter absolument :
Cathy Delanssay

 

 

 

* A découvrir aussi la page qui lui est consacrée aux Editions Balivernes :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

2007-01-16T20:26:00+01:00

La princesse aux sept galettes (conte et liens pour l'école)

Publié par Joce

 

A présent, voici une histoire de circonstance,
publiée chez Philagora.
C'est un conte qui parle d'une princesse,
d'un prince et de l'incontournable galette !
Sa parution est un peu tardive mais peu importe
ce délicieux dessert peut se manger,
tout au long du mois de janvier...
Bon appétit ou plutôt bonne lecture !

L'histoire complète se trouve ici... 
Cliquez
sur le titre !

 

La princesse aux sept galettes 

                   

 Ou lire un extrait :

 Dans une minuscule contrée, constituée d'étangs et de rivières, naquit la princesse Odeline.
A son baptême, une fée se pencha sur son berceau. Et comme il se doit, la Fée Grenouille prononça quelques voeux :
_ Cette enfant sera d'une exceptionnelle beauté, douée pour tous les arts. Cependant, afin de me rendre hommage, moi, sa chère marraine, je lui lègue le plus beau des cadeaux... ma voix !
Les années passèrent. Odeline grandit en sagesse et en beauté. Mais si la jeune princesse souriait beaucoup, elle ne parlait guère. Dès qu'elle ouvrait la bouche, des coassements sinistres ponctuaient chacune de ses phrases, soulignaient chacun de ses mots.
Résignée, la jeune fille prit la décision de vivre seule. Mais le cours des évènements bouleversa sa vie...

Dans la série "Mes bonheurs d'auteur"
ce conte circule beaucoup dans les écoles
Il a même franchi allègrement les frontières !
On le retrouve en Croatie
à l'ambassade de France
"La France a été mise à l’honneur par le spectacle :
« La princesse aux sept galettes »
,
jouée par les enfants de la section française du jardin d’enfants « Travno »."
1-A-La-princesse-aux-sept-galettes.jpg
1 A la princesse aux sept galettes

Merci à eux !

 

Si vous souhaitez utiliser mes textes
sachez que j'accepte avec grand plaisir !
(hors contexte commercial) 

Mais une demande d'autorisation...
et quelques photos en retour sont les bienvenues





                                            






 

 

 

 




*
  Pour apprendre à réaliser des contes, une adresse :
« Fais ton cinéma »

    Autres articles Pirouettes sur ce thème :

Galette habillée d'or
Le petit chaperon rouge encore une histoire de galette !

Un moulin, le conteur et les écoliers (thème du blé)

  A-puce-mauve.gifEt cric et crac... A lire le beau conte de galette chez Lili
a_puce_mauve.gifDiverses croyances à propos des châteaux

 

Des dossiers complets Chez Doctole : 
(de nombreux liens !)
 

*   Galette, rois et reines
     les châteaux et le Moyen-Age en maternelle
*   Le Moyen-Age (chevaliers, châteaux...)
*   Le carnaval
*   La lecture, le conte
*   Galette des rois, Epiphanie, rois et reines

Un dossier sur l'Epiphanie :
Le coffre aux trésors (nombreux liens pour les enseignants)

Exploitations d'albums sur le thème des princesses :

           "La princesse et les insectes" (Ac.Clermont)
           "La princesse grenouille" (Ac.Clermont)
           "La princesse qui détestait les légumes" (Ac.Clermont)
           "La princesse qui voulait dormir cent ans" (Ac.Clermont)

Chtiloulou (thème le château-fort)
Comment devenir chevalier
Chtiloulou (Epiphanie)

  Dossier pédagogique de la BNF :
  L'enfance au Moyen-Age
Chez Grenadine (des poèmes)

Pierre Ruaud, Les Loufequeries :
      La galette des Rois
    

Roule-Galette :
Encore un dossier complet chez Doctole
(de nombreux liens !)

Encore Roule-Galette :
    Ecouter Roule Galette
Inspection de Grenoble
Thematernelle

 L'école pour les parents :
     Galette des rois


 

 Materalbum :
J'aime la galette

Minimat :
Activités sur le thème des rois
Roule-Galette

   * Mes Petits Bonheurs :
Recette facile de galette des rois (à faire avec les enfants)


L'école de Chenapan :
un jeu de cartes pour faciliter la création de contes, en classe

  Les coloriages d'Isabelle Gribout   
(illustratrice)

   

 



Menuisier du roi
Maurice Fombeure


-Je stipule dit le roi
que les grelots de ma mule
seront des grelots de bois.

-Je stipule dit la reine
que les grelots de ma mule
seront des grelots de frêne.

-Je stipule dit le dauphin
que les grelots de ma mule
seront en cœur de sapin.

-Je stipule dit l'infante élégante
que les grelots de ma mule
seront faits de palissandre.

-Je stipule dit le fou
que les grelots de ma mule
seront des grelots de houx.

Mais quand on appela le menuisier
Il n'avait que du merisier.

 

 

C

Louis ARAGON


J'ai traversé les ponts de Cé
C'est là que tout a commencé
Une chanson des temps passés

Parle d'un chevalier blessé
D'une rose sur la chaussée
Et d'un corsage délacé
Du château d'un duc insensé
Et des cygnes dans les fossés
De la prairie où vient danser
Une éternelle fiancée
La Loire emporte mes pensées.
 

 

Ronde galette

Ronde galette
Habillée d'or
Ronde galette
Tu caches encore
Entre tes miettes
Un vrai trésor.

Papier de soie
Secret de roi
Papier d'étrennes
Baiser de reine
Fève d'un jour

Et de toujours.


 

Le gâteau des rois
Maurice Carême

C'est le gâteau des Rois,
Les trois rois que l'on voit
S'en aller en voyage
Sur de belles images.
Les rois sont retournés
Mais le gâteau est là
Tout rond et tout doré
Avec sa grosse fève
Dont chacun de nous rêve.
Ah ! serai-je la reine ?
Oui, dit mon petit doigt,
Oui, dit mon rire heureux.
D'ailleurs, on voit déjà
L'étoile dans mes yeux.

 

Ils étaient trois rois
Galette portait l'un
Cadeau portait l'autre
_ Et le troisième ?
Il portait baisers.
En avait beaucoup !
En avait pour tous !

 

 

Mariage princier
Hélène BENAIT

 Petite Zoé,
Mangeant son dessert
Devant la télé,
Rêvait d'épouser
Un prince du désert,
Un riche héritier.
Mais, se dit Zoé,
Si je l'épousais,
Ce riche héritier,
Ce prince du désert,
Est-ce que j'oserais,
Sans faire de manières,
Manger mon dessert
Assise par terre
Devant la télé ?

 

 

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog