Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2009-05-01T12:36:00+02:00

Quelques brins de bonheur et de lecture

Publié par joce

Mai est le mois que je préfère
Un mois bonheur, un mois de fleurs
Belle journée à vous tous !

"L'enfance trouve son paradis dans l'instant.
Elle ne demande pas du bonheur. Elle est le bonheur."
Louis Pauwels

Et comme la lecture
fait partie des grands bonheurs

je vous propose de découvrir un magazine (gratuit)
créé par La Jeunesse Créative
pour les enfants, de 6 à 12 ans...
Ouistiti
"Le petit journal des enfants du monde"

Vous y trouverez des histoires, des jeux, etc.
Pour le recevoir, il suffit de cliquer sur le titre !
N.B. Les enfants peuvent même participer
à la création du prochain numéro
en envoyant des poèmes, des dessins...
+ de détails chez la Luciole Masquée



Connaissez-vous bien le muguet ?
Le quizz d'Ostiane

Mes autres articles sur ce thème :
* Les filles de mai (conte, poèmes et liens pour la classe)
* Bonheur de mai (liens et poèmes)


A ne pas manquer !

Ostiane Mathon (prof des Ecoles)
du blog Bleu Primaire
vient de publier un livre :
"Un projet pour...
repenser la relation parents-enseignants"

Ostiane parle de la lecture
dans deux vidéos :
"Lire, écrire à l'école et dans la vie"

Et encore !!...

Un livre à gagner
sur le site Papier de Soie :
"L'Homme tout gris"
de Yaël Delalandre (auteur), Emmanuelle Houssais (illustratrice)
Editions Gulf Stream















Voir les commentaires

2009-04-24T15:24:00+02:00

René de Obaldia (poèmes pour l'école)

Publié par joce

Voilà un certain nombre d'années,

j'habitais dans un ravissant et minuscule village d'Eure et Loir...

 


Un pont qui enjambe la Blaise...


Ma maison...



Un château en brique rose...

Dans ce village, j'ai rencontré
René de Obaldia
auteur, poète, académicien
Si, si, j'ai eu cette chance !
Il venait parfois rendre visite à mes parents...

J'ignorais alors que... plus tard
je réciterais ses poèmes à mes élèves !

Un grand merci à
Mathilde et Balbuzard
pour les photos de Maillebois
 

* D'autres poèmes de René de Obaldia :

Lieu Commun

* Un entretien - Editions Grasset

* Le blog du Figaro

* Ecouter un poème

 
* Bernard Blaise à Maillebois (artiste du vitrail)

 
 



Le secret
Sur le chemin près du bois

J'ai trouvé tout un trésor :

Une coquille de noix
Une sauterelle en or
Un arc-en-ciel qu'était mort.

À personne je n'ai rien dit
Dans ma main je les ai pris
Et je l'ai tenue fermée
Fermée jusqu'à l'étrangler
Du lundi au samedi.

Le dimanche l'ai rouverte
Mais il n'y avait plus rien !

Et j'ai raconté au chien
Couché dans sa niche verte
Comme j'avais du chagrin.

Il m'a dit sans aboyer :
" Cette nuit, tu vas rêver. "
La nuit, il faisait si noir
Que j'ai cru à une histoire
Et que tout était perdu.

Mais d'un seul coup j'ai bien vu
Un navire dans le ciel
Traîné par une sauterelle
Sur des vagues d'arc-en-ciel !

 

J'ai trempé mon doigt dans la confiture

J'ai trempé mon doigt dans la confiture
turelure
Ca sentait les abeilles
Ca sentait les groseilles
Ca sentait le soleil

J'ai trempé mon doigt dans la confiture
Puis je l'ai sucé
Comme on suce les joues de bonne grand-maman
Qui n'a plus mal aux dents
Et qui parle de fées...
Puis je l'ai sucé
Sucé
Mais tellement sucé
Que je l'ai avalé.

 

Chez moi

Chez moi, dit la petite fille
On élève un éléphant.
Le dimanche son œil brille
Quand Papa le peint en blanc.

Chez moi, dit le petit garçon
On élève une tortue.
Elle chante des chansons
En latin et en laitue.

Chez moi, dit la petite fille
Notre vaisselle est en or,
Quand on mange des lentilles
On croit manger un trésor.

Chez moi, dit le petit garçon
Vit un empereur chinois.
Il dort sur le paillasson
Aussi bien qu'un Iroquois.

Iroquois ! dit la petite fille.
Tu veux te moquer de moi.
Si je trouve mon aiguille,
Je vais te piquer le doigt !

 

Moi j'irai dans la lune...

Moi, j'irai dans la lune
Avec des petits pois,
Quelques mots de fortune

Et blanquette, mon oie.

Nous dormirons là-haut
Un p'tit peu de guingois
Au grand pays du froid
Où l'on voit des bateaux
Retenus par le dos.

Bateaux de brise-bise
Dont les ailes sont prises
Dans de vastes banquises.

Et des messieurs sans os

Remontent des phonos.

Blanquette sur mon cœur
M'avertira de l'heure :
Elle mange des pois
Tous les premiers du mois,

Elle claque du bec
Tous les minuits moins sept.

Oui, j'irai dans la lune !
J'y suis déjà allé
Une main dans la brume
M'a donné la fessée.

C'est la main de grand-mère
Morte l'année dernière.
(La main de mon Papa
Aime bien trop les draps !)

Oui, j'irai dans la lune,
Je vais recommencer.
Cette fois en cachette
En tenant mes souliers.

Pas besoin de fusée
Ni de toute une armée,
Je monte sur Blanquette
Hop ! On est arrivé !

 

 

 


Pirouettes accueil

 

Pirouettes 1e mai


(contes, liens et poèmes)

Voir les commentaires

2009-04-17T17:56:00+02:00

Chihiro IWASAKI (peintre, illustratrice) - Liens pour l'école

Publié par joce

Voilà, les vacances de la zone B commencent...
Je suis donc en vacances !!
Et comme je ne pars pas, je m'évade au pays des livres

Après la Chine, je vous propose un autre pays :
Le Japon
Et les merveilleuses illustrations du peintre japonais

Chihiro IWASAKI































Pour aller à la rencontre de Chihiro IWASAKI :
* un site
* Art Museum

Pour travailler en classe sur le thème du Japon :
* Chez Doctole (nombreux liens)
* Lille III Jeunesse (littérature de jeunesse)
* Youkiko et le secret du chrysanthème (conte de Blu Cypang)
* Deux contes (version flash) Holott
* Un conte (association de conteurs Récitoire)
* Le coin poésie de Lieu Commun
* "Le cerisier de mon père" (Une Petite Parenthèse)
* Tête à Modeler  (peinture des fleurs de cerisier du Japon)
* Kutchuk (la fête des cerisiers : Hanami)
* Dossier de la BNF : L'estampe japonaise
* Haïku sans frontières



Pour découvrir le Japon :
Un très beau blog
LE JAPON d'ASIEMUTEE

Un jeu de 7 familles pour la maternelle



Un arbre dans le matin

 

Un arbre dans le matin

Et trois nuages pour la beauté

 

L'herbe tremble, presque rien,

Je vais peindre sur du papier de soie

 

Le vent, quelle couleur ?

Et la pluie, si elle vient ?

 

La terre tourne lentement

On voit juste bouger les feuilles

 

Les secondes vont au rythme du cœur

 

Je suis au monde

J'ai le temps

(Marc Baron)

 


Je parle

Je parle miel avec les abeilles.
Je parle sève avec les arbres.
Je parle pollen avec les fleurs.
Je parle terre avec les insectes.
Je parle source avec les poissons.
Je me tais quand le jour se tait.
Au vent, je souffle des histoires.
Sur la nuit, j'épingle mes rêves
Pour qu'ils se confondent aux étoiles.
(Carl Norac)



L'école des Beaux-Arts

Dans une boîte de paille tressée
Le père choisit une petite boule de papier
Et il la jette
Dans la cuvette
Devant les enfants intrigués
Surgit alors
Multicolore
La grande fleur japonaise
Le nénuphar instantané
Et les enfants se taisent
Emerveillés
Jamais plus tard dans leur souvenir
Cette fleur ne pourra se faner
Cette fleur subite
Faite pour eux
A la minute
Devant eux.

(Jacques Prévert)


Bonnes vacances aux enseignants
et aux élèves de la zonne B !




 

Pirouettes accueil

                                                                          Pirouettes 1e mai

(conte et liens)

 


(conte et liens)


Voir les commentaires

2009-04-04T08:54:00+02:00

Petit projet d'auteur... (et poèmes pour l'école)

Publié par joce

Illustration Jorgelina Militon
 
Travailler pour l'Ecole me ravit et m'enchante...
Gavroche, une maman d'Alsace,
a proposé aux auteurs et illustrateurs de Ricochet
de créer des histoires pour chaque enfant
d'une classe de cp
Notre souhait est qu'un tel projet donne
à ces lecteurs débutants,
le goût de la lecture

Pour Ewan 
j'ai donc écrit l'histoire d'un petit ver
intitulée " Fils du vent"
Bergamotte rêve de voler
afin de rejoindre son père, parti un jour de grande tempête
Mais comment voler ?
Bergamotte n'est ni un ver blanc qui se transforme
avec le temps en hanneton,
ni un ver à soie qui deviendra papillon... 


Les illustrations sont de Jorgelina Militon
Jorgelina a obtenu un premier prix
au concours "Ouvrez les livres aux bébés"


Pour aller à la rencontre de Jorgelina :
* Son blog
* Art insolite
* Conseil Général du Puy de Dôme





Autre bonheur d'auteur...
Travailler pour mes collègues enseignants !

"Elise et le chant des baleines"
servira de support à une animation pédagogique
pour un stage de circonscription
dans l'Académie Orléans-Tours
Mon Académie !



Le papillon blanc

 A l'école sur un banc

Un papillon blanc

se déguisait en ruban

bien sage au bout d'une tresse,

il regardait la maîtresse

une fourmi rouge et noire

qui cherchait dans l'alphabet

l'échelle H pour grimper

lui racontait des histoires;

et l'encrier fleurissait

comme une violette.

Mais un buisson de Lilas

du soleil en tête

vint passer par là

on ouvrit grand la fenêtre

et le papillon dansant

suivit le printemps luisant

dans les lilas blancs.

(Edith Jacquenaux)

 


A l'école du buisson

Marinette est à l'école :
Elle vole, vole, vole
Sur les ailes d'un bourdon.

Vite, on ouvre la fenêtre :
Un pinson alors pénètre
Sur des ailes de chanson.

Vite on ferme la fenêtre :
Mais l'œil voit l'escarpolette
D'une araignée au plafond.

Ah ! L'écolière parfaite
Que vous êtes, Marinette,
A l'école du buisson !

Pierre Menanteau

 

Info : Concours d'écriture pour les enfants

aux Editions Nord-Sud 


Bonnes vacances aux enseignants et aux élèves
de la zone A !



Pirouettes printemps
(conte, liens, poèmes)
Pirouettes Pâques
(contes, liens, poèmes)

Voir les commentaires

2009-03-28T10:11:00+01:00

Pince-cœur (Album de littérature de jeunesse, poèmes et liens - Chine)

Publié par joce
Illustration Selma Mandine

Pince-cœur
de Guo Ju-Jing
Illustrations : Selma Mandine

Aux éditions HongFei cultures

D'après un conte chinois du XIIIe siècle :
Baïtu est un petit lapin qui vit avec sa maman Tumama.
Aujourd'hui, Baïtu décide d'aller cueillir des carottes sauvages
pour faire un gâteau avec sa maman
Mais en son absence, un renard affamé
essaie de pénétrer dans le terrier où Tumama est restée seule
Baïtu arrivera-t-il à temps pour sauver sa maman ?...

Pince-cœur est une adorable histoire
destinée aux tout-petits
Mais c'est également un livre précieux
pour les plus grands
Les illustrations de Selma Mandine sont superbes !






Pour aller à la rencontre de Selma Mandine :
* Son site
* Sa carte blanche chez la Luciole Masquée
* Sa fiche Ricochet


Les éditions HongFei Cultures :
* Le site
* Le blog
* La carte blanche chez la Luciole Masquée
* Ricochet

Autre et très belle présentation de cet album :
  De papier de soie, d'encre de chine...

Une animation de Peggy Nille :
Voyage sur la baie

Des livres sur la Chine
:
De papier de soie, d'encre de chine

  Des blogs :
Belgique-Chine

Marine en Chine



Pour travailler en classe sur le thème de la Chine :

* J'explore la Chine (universté Lyon 2)
* Chez Doctole (de nombreux liens)
* Classe Grenadine
* Materalbum (exploitations d'albums)
* Quelques contes chinois
* Des contes à Chine Informations
* Des contes à Bleu Outremer Education
* Dossier de la BNF : l'empire du trait
* Sélection de livres Atoutlire
* La chanson des 3 petits pandas : Rencontres Chantantes
* Berceuse chinoise : Rencontres chantantes

Pirouettes en Chinois.... 皮尔欧乌艾特斯 !



Le papillon

Marc ALYN

Né au pays de la soie fine
Dans un cocon venu de Chine,
L'Orient est peint sur ses ailes.

Jaune ou bleu, vert ou vermeil,
Il vole, il va, il vit sa vie
A petits battements ravis.
Dans l'air doux, comme un éventail.

On le voit, on ne le voit plus,
Il est ici, il est là,
Ou bien c'est un nouveau venu
Son jumeau qui passe là-bas.

Ah ! Mettez au clou vos filets,
Jetez épingles et bouchons,
Laissez-le libre car il est
La poésie, le papillon !

 

 



Aube printanière
Meng Haoran

Sommeil profond du printemps, le jour s'est déjà levé.
Les oiseaux chantent de tous côtés.
Pendant la nuit, le bruit du vent et de la pluie n'a pas cessé.
Qui sait combien de fleurs ont pu tomber ?



Un poème chinois

 Dame HO P'EI-YU


Une fleur

Un saule

Un pêcheur

sur un rocher.

 

Un rayon 

sur la rivière

Un oiseau

sur l'aile.

 

A mi-chemin

de la montagne

un moine seul

sous les bambous.

 

Dans la forêt

une feuille jaune

qui flotte et tombe.

 

 


 

La recherche      

Jacques Charpentreau

                   

Certains la cherchent dans les airs

Parmi les oiseaux des nuages,

D'autres dans les fleurs du bocage

Ou dans les algues de la mer.

 

Ils s'en vont la chercher en Chine,

Dans un temple ancien, à Pékin,

Dans les pages d'un vieux bouquin,

Dans les secrets d'une machine...

 

Pourquoi remuer la planète ?

Moi, comme je t'aime beaucoup,

Dans les cheveux blonds de ton cou

Je cherche la petite bête.

 

 

Mémère la lune

Li BING

 

Mémère la lune

Tout là-bas juchée,

Rigole, rigole

A lorgner en bas.

Qu'est-ce qu'elle lorgne ?

De nuit on moissonne !

Rigole de quoi ?

Ces gens-là, comme ça, qui ne dorment pas !

 

 

La tisseuse

CHAO MENG FU

 

A la septième lune, l'été reste brûlant.
Tout le jour, la tisseuse est à son métier.
Sans même coiffer ses cheveux en désordre,
De sa main écartant d'abondantes sueurs.
 
Les oiseaux de la saison chantent,
Les fleurs de grenadier flamboient.
Mais penchée sur le fil qui court,
Comment se réjouir des sons et des couleurs ?
Elle tisse les pièces de soie
Qui vont habiller jeunes et vieux.
 
La nuit sa lampe aux lueurs bleues éclaire la navette,
Les grillons crissent devant sa fenêtre.
Qu'aura-t-elle pour tant d'efforts ?
Tout juste de quoi se couvrir.
 
Mariée à un paysan,
Elle peine tout au long de l'année.

 

 

 

Liu Zongyuong

 

Des milliers de sommets, mais point de vol d'oiseau,
Sentiers à l'infini, mais pas âme qui vive,
Une barque isolée, un vieux sous son chapeau
Pêche seul, dans le froid ; la neige sur la rive 

 

 

Poème d'Automne

Liu YuXi

 

Depuis les temps anciens, l'arrivée de l'Automne
Semble apporter toujours tristesse monotone;
Mais pour moi le soleil de l'automne, éclatant
Surpasse sans conteste un matin de Printemps.
Ciel serein; une grue, par dessus les nuages
Lance au ciel, dans l'azur, sa poétique image.

 

 

J’AIME CETTE TERRE

AI QING
 

Même si j'étais un oiseau
avec mon gosier enroué je chanterais
cette terre fouettée par les tempêtes
ces fleuves où déferlent nos colères et nos peines
ce vent furieux qui n'en finit pas de souffler
et cette aube infiniment tendre venue de la forêt...
Enfin avec la mort
je laisserais mes plumes se décomposer dans la terre
Ah! pourquoi mes yeux sont-ils toujours embués de larmes
Parce que j'aime cette terre d'un amour très profond...

 

 

Cette lune sur l'eau

FRANCOIS CHENG


Cette lune sur l'eau
Est-ce toi
Cette lune dans l'eau
Est-ce toi
Est-ce toi reflet et éclat
A toi-même inédits
En ton unique mémoire
Tu regardes
Et tu t'éloignes
Tu souris
Et tu t'éloignes
A jamais proche inaccessible
Dans l'au-delà d'ici
Dans l'au-delà de toi.

 




Pirouettes accueil

Voir les commentaires

2009-03-16T12:46:00+01:00

Histoires en chaussettes (contes et poèmes pour l'école)

Publié par joce
Illustration Evelyn Dumont

Les auteurs et les illustrateurs de Ricochet
se sont réunis une nouvelle fois.
Et 42 histoires sont nées !
De jolis textes colorés sur
le thème des chaussettes...

A découvrir en cliquant sur les images.
Bonne lecture !

Plus d'explications... Chez Papier de soie...

N'hésitez pas à laisser des commentaires !
                                










Mon histoire
"La révolte des petits pieds"
est illustrée par Evelyn Dumont
Cliquez sur le titre pour un lien direct (pdf)

Une araignée qui danse la gigue sur le toit du cabanon.
Un chien portant chaussettes jaune citron,
des légumes hilares et des petons en grève...
Voilà l'univers coloré et fantastique de Lilou !




        Mes coups de cœur pour ce projet en chaussettes :

        Les deux tiroirs de Zoé :
       

        Le grand secret d'Abéba :
       


Découvrir "Le Mille-Pattes" d'Oxygène
ou l'art de prendre son pied !




Ne séparez pas les chaussettes !

Hélène Benait


Sur le bord de la machine à laver,

Une chaussette dit : c'est décidé !

Sans elle, je n'irai pas !

Allez chercher ma sœur qui est cachée

Sous le lit de Sacha.

Tâchez de la trouver.

Je ne veux pas rester,

Pendant des semaines,

Au fond d'un panier,

Toute seule, sans sortir,

Sans me promener.

Les chaussettes,

Il ne faut pas les séparer !

 

 

 

 

Mes pantoufles

Anne Marie CHAPOUTON

 

Mes pantoufles sont en or,
En velours, en soie des Indes.
Mes pantoufles sont des fées
Qui m'attendent sans

 

bouger.
Quand je rentre de l'école,
Avec une cabriole,
Je les enfile à mes pieds.
Mes pantoufles sont en or,
En velours, en soie des Indes.
Mes pantoufles sont des fées

 

Qui chauffent mes petits pieds.

 

 

Gastéropodes en lutte

Joël Sadeler

 

Dans le jardin public ce matin,

Une manifestation d’escargots…

Ils réclament le droit de limacer

Dans toutes les allées.

 

Et le jardinier, de longue date syndiqué,

A beau leur répéter :

"Escargots go home

Escargots go home",

Ils ne veulent rient entendre.

Ils ne bougent pas,

Ils sont là chez eux.

 

Cerné de toutes parts

Par les escargots furibards,

Finalement le jardinier

Rentre dans sa coquille.

 

 

Le limaçon

 Ewa SZELBURG-ZAREMBINA

 

Pierre :
Limaçon, limaçon
Sors tes cornes, sois mignon !
Si tu es vraiment bien sage
Tu auras du bon fromage.

Limaçon :
Je vais... je vais ...
A cloche-pied...
Fiche moi la paix
S'il te plaît

Pierre :
Limaçon, limaçon
Sors tes cornes, sois mignon !
Si tu te sens un peu las
Je te prendrai dans mes bras.

Limaçon :
Je vais... je vais ...
A cloche-pied...

Pierre :
Quel animal entêté !

 

 

Rêve-luisant

Simone SCHMITZBERGER

 

C'est le soir
au milieu du noir
un petit rêve s'est
allumé
Je monte chez lui
Et il me garde toute la nuit

 

 

GENTILLE ABEILLE

 Louis Guillaume

 

Une abeille sur la main
Oui vient apporter du miel,

 

Une abeille du matin
Qui remplit son escarcelle,

Une abeille bien gentille
Qui pique mieux qu'une aiguille,

Une abeille qui travaille
Pour les garçons et les filles,

 

Une abeille cueille au ciel
Une goutte de soleil 

 

 

Abeille, je t'attends !

EMILY DICKINSON
Traduction par Alain Bosquet

 

Abeille, je t'attends !
Je disais hier
A l'un de tes amis
Que tu allais venir.
Les grenouilles rentrées la semaine dernière
Sont au travail,
Les oiseaux revenus pour la plupart,
Le trèfle épais et chaud.

 

Coccinelle

Mano

 

Dans le sable encore mouillé

Entre cinq ou six galets

Une coccinelle blessée

Perd espoir de s’envoler.

Dans le sable encore mouillé

Entre cinq ou six galets

Alexia fait des pâtés

Qu’elle s’empresse d’écraser.

L’œil bleu a détecté

Entre cinq ou six galets

Le pauvre insecte affolé

Qui ne peut plus avancer.

 Les petits doigts potelés

Ne savent encore que pincer

Déchirer ou caresser

Sans remords et sans regrets.

Mais une main plus âgée

Entre cinq ou six galets

Tiens la menotte écartée

De ce minuscule jouet.

Loin du sable encore mouillé

Entre cinq ou six galets

La coccinelle envolée

Alexia fait des pâtés.

 

 

Le papillon

Marc ALYN


Né au pays de la soie fine
Dans un cocon venu de Chine,
L'Orient est peint sur ses ailes.

Jaune ou bleu, vert ou vermeil,
Il vole, il va, il vit sa vie
A petits battements ravis.
Dans l'air doux, comme un éventail.

On le voit, on ne le voit plus,
Il est ici, il est là,
Ou bien c'est un nouveau venu
Son jumeau qui passe là-bas.

Ah ! Mettez au clou vos filets,
Jetez épingles et bouchons,
Laissez-le libre car il est
La poésie, le papillon !

 

 

Le papillon

Marc Alyn

 

Jaune ou bleu, vert ou vermeil,
Il vole, il va, il vit sa vie
A petits battements ravis
Dans l'air doux, comme un éventail.
On le voit, on ne le voit plus,
Il est ici, il est là,
Ou bien c'est un nouveau venu,
Son jumeau qui passe là-bas.

 

 

Les papillons

Pierre Gamarra

 

Un papillon bleu,
Un papillon rouge
Un papillon tremble
Un papillon bouge
Un papillon rose
Qui vole et se pose
Un papillon d'or
Qui tremble et s'endort 

 

 

La mouche qui louche
Jean Orizet


Chaque fois que la mouche qui louche
Veut se poser au plafond
Elle s’y cogne le front
Et prend du plâtre plein la bouche

Moralité

Pauvres mouches qui louchez
Posez-vous sur le plancher

 

 

Immobile

Jean-Pierre ANDREVON

 

Je suis immobile

dans le champ

tête dressée

barbillonnée

ne vous approchez pas

de moi

avec vos chapeaux

et vos manteaux

vos écharpes

et vos blousons

ne touchez pas

ces bois

qui ornent mon front

ces ramures

fabulaires

ces parures

extraordinaires

éloignez-vous

avec vos habits

éloignez-vous je vous dis

de l’air ! de l’air !

je suis le prince des animaux

je suis un cerf

pas un portemanteau

 

 

Le jardin de Grignon
René-Guy Cadou


Pour atteindre le ciel
A travers ce feuillage
Il faut que tous les yeux
Se soient réunis là

 

Je dis les yeux d’enfants
Pareils à des pervenches
Ou à ces billes bleus
Qui roulent sur la mer

 

On va dans les allées
Comme au milieu d’un rêve
Tant la grand-mère a mis
De grâce dans les fleurs

 

Et le chat noir et blanc
Qui veille sur les roses
Songe au petit oiseau
Qui viendrait jusqu’à lui

 

C’est un jardin de fées
Ouvert sur la mémoire
Avec des papillons
Epinglés sur son cœur.

 

 

DIALOGUE DE FLEURS

Robert FABBRI

 

Ce n'est pas une vie,

De toujours vivre empoté

Dit le mauve pétunia  

 

Ce n'est pas une vie,

De toujours vivre sous serre

Dit la botte d'œillets  

 

Ce n'est pas une vie,

De toujours vivre sous cloche

Dit la rose du Petit-Prince.  

 

Comme ils sont heureux

Les asphodèles et les volubilis

Avec leur nom à coucher dehors !

 

 

Les perles de rose

Gilbert Saint-Pré

 

Si tu veux inventer un collier,
Tiens, voici comment procéder.
De bon matin, te réveiller,
Dans les rosiers, te promener.

Tu verras des perles de rosée,
Sur les roses elles sont accrochées.
Une bonne poignée tu cueilleras,
Dans une boîte tu les rangeras.

Un cheveu d'or pour les assembler,
Un tout petit nœud pas trop serré,
Ainsi tu auras un joli collier,
Aussi souple que celui d'une fée.

 

 

 

Les vergers

Maurice Carême

 

Qu'ils sont doux les vergers dans les fins de vacances !
Le soleil ose à peine un peu s'y attarder
Pour dorer les brouillards d'une désespérance
Si jolie qu'on oublie en riant de pleurer.

On se dirait perdu parmi les branches folles
D'un domaine envahi par de grands saules noirs.
Est-ce un songe là-bas ou un oiseau qui vole ?
Un cœur mélancolique est enclin à tout croire.

Et pourtant que de fruits à portée de la main!
Les prunes sont plus bleues que des traînées de lune;
Les pommes, plus dorées que des feux sur l'enclume,
Mais on ne sait plus bien de quoi le cœur a faim.

A l'ombre des pommiers, une éphémère danse,
Et l'on voudrait tenir longtemps entre les doigts
Cette clarté qu'on ne reverra pas.
O douceur des vergers dans les fins de vacances !



 

 


Pirouettes accueil






Voir les commentaires

2009-03-14T09:11:00+01:00

La porte (album de la sélection Ecolire)

Publié par joce


Autre sélection Ecolire...

"La porte"
de Michel Van Zeveren
Editions Pastel

Album sans texte

construit à la manière d'une « randonnée »

Les enfants s'approprient

s'identifient à cette histoire

Il est parfois bien difficile de vivre en famille

ou en société !


Une petite cochonne s'apprête à faire sa toilette.

Mais son intimité est de courte durée :

Chaque membre de la famille défile (y compris le chat !)

à tour de rôle, sans se soucier de sa pudeur

Heureusement, petite cochonne retrouvera sa bonne humeur

à la fin du livre...

Quand elle fermera la porte !



Découvrir Michel VAN ZEVEREN :

                  *   Son site

                  *   Répertoire de La Charte

                  *   Fiche Ricochet


Travailler en classe à partir de cet album :

               * La fiche Ecolire



 Qu'est-ce qu'une randonnée ?

               *  Apple Paille :

                 différents types de contes pour enfants





Un concours de dessin pour les enfants !

A l'occasion de la sortie des 2 premières histoires de Lilichou

Adolie Day organise jusqu'au 1e mai,

                       un concours de dessin :

                      *Dessine-moi un gâteau



 Dans la série : Bonheurs d'auteur...

L'un de mes romans (pour les 10/13 ans)

"L'oiseau de pluie de Bellesahi"

paraîtra en février prochain

aux Editions Averbode






Pirouettes
contes de Pâques





Voir les commentaires

2009-03-07T08:36:00+01:00

Projets d'écoles ou contes sans frontières...

Publié par joce
Illustration Hanh Doan Thuy


Mes petits bonheurs d'auteur
Mes beaux projets du moment

c'est l'envol de mes contes vers des écoles lointaines
ou plus
proches...

En Pologne et en Roumanie
des écoliers ont choisi d'illustrer
" Le chat qui fit le printemps"

Ces dessins seront bientôt publiés sur un blog :-)


Je prépare pour une classe de cp
en Alsace
l'histoire d'un petit ver qui rêve de voler
Ce texte sera illustré par
Jorgelina Militon
(originaire d'Argentine)
Jorgelina a obtenu un premier prix
au concours
"Ouvrez les livres aux bébés"



Autre et sympathique projet pour les écoliers :
dans quelques jours

La mise en ligne du Projet 6 Ricochet
sur le thème des chaussettes !
Mon texte est illustré par une artiste belge
Evelyn Dumont





















Illustration
Jessie Willcox-Smith


Voir les commentaires

2009-02-27T08:27:00+01:00

Grand-mère arrose la lune (fête et poésie)

Publié par joce
Illustration Anastassia Elias

Pour la fête des grands-mères
quelques vers...
De magnifiques poèmes
publiés aux Editions Motus

"Grand-mère arrose la lune"
est un recueil de poèmes tendres, imagés et inattendus
de Jean Elias
illustré par Anatassia Elias





















Voici des extraits...
(Merci à Anastassia et Jean Elias pour leur sympathique autorisation)


Ma grand-mère

a perdu ses dents dans la guerre

Sa bouche est une grotte de brigands

où se réfugie la lune

En hiver

ma grand-mère se tait

pour que la lune ne tombe pas

de sa bouche

et se brise

(Jean Elias)


Ma grand-mère

a mis une lune

dans son panier

et s'en est allée aux champs

L'orange jaune

le loup l'a mangée

Puis il est revenu à la maison

en compagnie du petit chaperon rouge

(Jean Elias)


Sur un fil tendu
la lune glisse dans le jardin
Elle revient sale
En fin de journée
ma grand-mère la lave
et l'étend à la fenêtre
Elle laisse couler l'eau
pour que soient propres
les rêves

(Jean Elias)

 

Grand-mère n'aime pas la magie
Elle ne croit pas aux moutons
qui logent dans les nuages
ni aux étoiles filantes
Elle aime par-dessus tout
regarder le ciel rougeoyant
faire son pain en direct

(Jean Elias)




Pour découvrir l'univers d'Anastassia Elias :
* Le site
* Le blog

 Le blog de journaliste de Jean Elias






A lire... ma "légende indienne" :

La vieille femme et l'araignée










Autre article sur Pirouettes
(comptine, poème,
pour la fête des grands-mères)


Pirouettes printemps                     
(un conte)



Pirouettes (contes de Pâques)







Voir les commentaires

2009-02-21T09:12:00+01:00

Tu peux compter sur ton papa (album de la sélection Ecolire)

Publié par joce

Voici un autre album de la sélection Ecolire :

Tu peux compter sur ton papa
de Mireille d'Allancé  (Ecole des Loisirs)

Une jolie histoire, pleine de tendresse
pour les tout-petits (et même pour les plus grands !)

Petit ours se promène avec son papa.
Papa est grand, fort
mais saura-t-il voler à son secours
si, d'aventure, un danger le menaçait, les séparait ?

"_ Dis, papa, qu'est-ce que tu ferais
si je tombais à l'eau ?
_ Je plongerais pour te repêcher...
_ Tout habillé ?
_ Tout habillé, avec mes chaussures..."




Pour travailler en classe, à partir de ce livre

La fiche Ecolire (Ac. Orléans-Tours)

La fiche de L'Ecole des loisirs

 Mireille d'Allancé à L'Ecole des Loisirs
 
          Mireille d'Allancé - Prix Chronos
          
           Mireille d'Allancé - Inspection Académique du Nord
       
           Rencontre avec Mireille d'Allancé (Lille III jeunesse)


Une autre présentation d'album
de la sélection Ecolire, chez Pirouettes


 
Un blog sur les tout-petits et la lecture


























Pirouettes
(conte pour le printemps)




Pirouettes
(contes de Pâques)







BONNES VACANCES
aux enseignants et aux élèves
de la zone B (dont je fais partie) !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog