Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2009-03-28T10:11:00+01:00

Pince-cœur (Album de littérature de jeunesse, poèmes et liens - Chine)

Publié par joce
Illustration Selma Mandine

Pince-cœur
de Guo Ju-Jing
Illustrations : Selma Mandine

Aux éditions HongFei cultures

D'après un conte chinois du XIIIe siècle :
Baïtu est un petit lapin qui vit avec sa maman Tumama.
Aujourd'hui, Baïtu décide d'aller cueillir des carottes sauvages
pour faire un gâteau avec sa maman
Mais en son absence, un renard affamé
essaie de pénétrer dans le terrier où Tumama est restée seule
Baïtu arrivera-t-il à temps pour sauver sa maman ?...

Pince-cœur est une adorable histoire
destinée aux tout-petits
Mais c'est également un livre précieux
pour les plus grands
Les illustrations de Selma Mandine sont superbes !






Pour aller à la rencontre de Selma Mandine :
* Son site
* Sa carte blanche chez la Luciole Masquée
* Sa fiche Ricochet


Les éditions HongFei Cultures :
* Le site
* Le blog
* La carte blanche chez la Luciole Masquée
* Ricochet

Autre et très belle présentation de cet album :
  De papier de soie, d'encre de chine...

Une animation de Peggy Nille :
Voyage sur la baie

Des livres sur la Chine
:
De papier de soie, d'encre de chine

  Des blogs :
Belgique-Chine

Marine en Chine



Pour travailler en classe sur le thème de la Chine :

* J'explore la Chine (universté Lyon 2)
* Chez Doctole (de nombreux liens)
* Classe Grenadine
* Materalbum (exploitations d'albums)
* Quelques contes chinois
* Des contes à Chine Informations
* Des contes à Bleu Outremer Education
* Dossier de la BNF : l'empire du trait
* Sélection de livres Atoutlire
* La chanson des 3 petits pandas : Rencontres Chantantes
* Berceuse chinoise : Rencontres chantantes

Pirouettes en Chinois.... 皮尔欧乌艾特斯 !



Le papillon

Marc ALYN

Né au pays de la soie fine
Dans un cocon venu de Chine,
L'Orient est peint sur ses ailes.

Jaune ou bleu, vert ou vermeil,
Il vole, il va, il vit sa vie
A petits battements ravis.
Dans l'air doux, comme un éventail.

On le voit, on ne le voit plus,
Il est ici, il est là,
Ou bien c'est un nouveau venu
Son jumeau qui passe là-bas.

Ah ! Mettez au clou vos filets,
Jetez épingles et bouchons,
Laissez-le libre car il est
La poésie, le papillon !

 

 



Aube printanière
Meng Haoran

Sommeil profond du printemps, le jour s'est déjà levé.
Les oiseaux chantent de tous côtés.
Pendant la nuit, le bruit du vent et de la pluie n'a pas cessé.
Qui sait combien de fleurs ont pu tomber ?



Un poème chinois

 Dame HO P'EI-YU


Une fleur

Un saule

Un pêcheur

sur un rocher.

 

Un rayon 

sur la rivière

Un oiseau

sur l'aile.

 

A mi-chemin

de la montagne

un moine seul

sous les bambous.

 

Dans la forêt

une feuille jaune

qui flotte et tombe.

 

 


 

La recherche      

Jacques Charpentreau

                   

Certains la cherchent dans les airs

Parmi les oiseaux des nuages,

D'autres dans les fleurs du bocage

Ou dans les algues de la mer.

 

Ils s'en vont la chercher en Chine,

Dans un temple ancien, à Pékin,

Dans les pages d'un vieux bouquin,

Dans les secrets d'une machine...

 

Pourquoi remuer la planète ?

Moi, comme je t'aime beaucoup,

Dans les cheveux blonds de ton cou

Je cherche la petite bête.

 

 

Mémère la lune

Li BING

 

Mémère la lune

Tout là-bas juchée,

Rigole, rigole

A lorgner en bas.

Qu'est-ce qu'elle lorgne ?

De nuit on moissonne !

Rigole de quoi ?

Ces gens-là, comme ça, qui ne dorment pas !

 

 

La tisseuse

CHAO MENG FU

 

A la septième lune, l'été reste brûlant.
Tout le jour, la tisseuse est à son métier.
Sans même coiffer ses cheveux en désordre,
De sa main écartant d'abondantes sueurs.
 
Les oiseaux de la saison chantent,
Les fleurs de grenadier flamboient.
Mais penchée sur le fil qui court,
Comment se réjouir des sons et des couleurs ?
Elle tisse les pièces de soie
Qui vont habiller jeunes et vieux.
 
La nuit sa lampe aux lueurs bleues éclaire la navette,
Les grillons crissent devant sa fenêtre.
Qu'aura-t-elle pour tant d'efforts ?
Tout juste de quoi se couvrir.
 
Mariée à un paysan,
Elle peine tout au long de l'année.

 

 

 

Liu Zongyuong

 

Des milliers de sommets, mais point de vol d'oiseau,
Sentiers à l'infini, mais pas âme qui vive,
Une barque isolée, un vieux sous son chapeau
Pêche seul, dans le froid ; la neige sur la rive 

 

 

Poème d'Automne

Liu YuXi

 

Depuis les temps anciens, l'arrivée de l'Automne
Semble apporter toujours tristesse monotone;
Mais pour moi le soleil de l'automne, éclatant
Surpasse sans conteste un matin de Printemps.
Ciel serein; une grue, par dessus les nuages
Lance au ciel, dans l'azur, sa poétique image.

 

 

J’AIME CETTE TERRE

AI QING
 

Même si j'étais un oiseau
avec mon gosier enroué je chanterais
cette terre fouettée par les tempêtes
ces fleuves où déferlent nos colères et nos peines
ce vent furieux qui n'en finit pas de souffler
et cette aube infiniment tendre venue de la forêt...
Enfin avec la mort
je laisserais mes plumes se décomposer dans la terre
Ah! pourquoi mes yeux sont-ils toujours embués de larmes
Parce que j'aime cette terre d'un amour très profond...

 

 

Cette lune sur l'eau

FRANCOIS CHENG


Cette lune sur l'eau
Est-ce toi
Cette lune dans l'eau
Est-ce toi
Est-ce toi reflet et éclat
A toi-même inédits
En ton unique mémoire
Tu regardes
Et tu t'éloignes
Tu souris
Et tu t'éloignes
A jamais proche inaccessible
Dans l'au-delà d'ici
Dans l'au-delà de toi.

 




Pirouettes accueil

Voir les commentaires

2009-03-16T12:46:00+01:00

Histoires en chaussettes (contes et poèmes pour l'école)

Publié par joce
Illustration Evelyn Dumont

Les auteurs et les illustrateurs de Ricochet
se sont réunis une nouvelle fois.
Et 42 histoires sont nées !
De jolis textes colorés sur
le thème des chaussettes...

A découvrir en cliquant sur les images.
Bonne lecture !

Plus d'explications... Chez Papier de soie...

N'hésitez pas à laisser des commentaires !
                                










Mon histoire
"La révolte des petits pieds"
est illustrée par Evelyn Dumont
Cliquez sur le titre pour un lien direct (pdf)

Une araignée qui danse la gigue sur le toit du cabanon.
Un chien portant chaussettes jaune citron,
des légumes hilares et des petons en grève...
Voilà l'univers coloré et fantastique de Lilou !




        Mes coups de cœur pour ce projet en chaussettes :

        Les deux tiroirs de Zoé :
       

        Le grand secret d'Abéba :
       


Découvrir "Le Mille-Pattes" d'Oxygène
ou l'art de prendre son pied !




Ne séparez pas les chaussettes !

Hélène Benait


Sur le bord de la machine à laver,

Une chaussette dit : c'est décidé !

Sans elle, je n'irai pas !

Allez chercher ma sœur qui est cachée

Sous le lit de Sacha.

Tâchez de la trouver.

Je ne veux pas rester,

Pendant des semaines,

Au fond d'un panier,

Toute seule, sans sortir,

Sans me promener.

Les chaussettes,

Il ne faut pas les séparer !

 

 

 

 

Mes pantoufles

Anne Marie CHAPOUTON

 

Mes pantoufles sont en or,
En velours, en soie des Indes.
Mes pantoufles sont des fées
Qui m'attendent sans

 

bouger.
Quand je rentre de l'école,
Avec une cabriole,
Je les enfile à mes pieds.
Mes pantoufles sont en or,
En velours, en soie des Indes.
Mes pantoufles sont des fées

 

Qui chauffent mes petits pieds.

 

 

Gastéropodes en lutte

Joël Sadeler

 

Dans le jardin public ce matin,

Une manifestation d’escargots…

Ils réclament le droit de limacer

Dans toutes les allées.

 

Et le jardinier, de longue date syndiqué,

A beau leur répéter :

"Escargots go home

Escargots go home",

Ils ne veulent rient entendre.

Ils ne bougent pas,

Ils sont là chez eux.

 

Cerné de toutes parts

Par les escargots furibards,

Finalement le jardinier

Rentre dans sa coquille.

 

 

Le limaçon

 Ewa SZELBURG-ZAREMBINA

 

Pierre :
Limaçon, limaçon
Sors tes cornes, sois mignon !
Si tu es vraiment bien sage
Tu auras du bon fromage.

Limaçon :
Je vais... je vais ...
A cloche-pied...
Fiche moi la paix
S'il te plaît

Pierre :
Limaçon, limaçon
Sors tes cornes, sois mignon !
Si tu te sens un peu las
Je te prendrai dans mes bras.

Limaçon :
Je vais... je vais ...
A cloche-pied...

Pierre :
Quel animal entêté !

 

 

Rêve-luisant

Simone SCHMITZBERGER

 

C'est le soir
au milieu du noir
un petit rêve s'est
allumé
Je monte chez lui
Et il me garde toute la nuit

 

 

GENTILLE ABEILLE

 Louis Guillaume

 

Une abeille sur la main
Oui vient apporter du miel,

 

Une abeille du matin
Qui remplit son escarcelle,

Une abeille bien gentille
Qui pique mieux qu'une aiguille,

Une abeille qui travaille
Pour les garçons et les filles,

 

Une abeille cueille au ciel
Une goutte de soleil 

 

 

Abeille, je t'attends !

EMILY DICKINSON
Traduction par Alain Bosquet

 

Abeille, je t'attends !
Je disais hier
A l'un de tes amis
Que tu allais venir.
Les grenouilles rentrées la semaine dernière
Sont au travail,
Les oiseaux revenus pour la plupart,
Le trèfle épais et chaud.

 

Coccinelle

Mano

 

Dans le sable encore mouillé

Entre cinq ou six galets

Une coccinelle blessée

Perd espoir de s’envoler.

Dans le sable encore mouillé

Entre cinq ou six galets

Alexia fait des pâtés

Qu’elle s’empresse d’écraser.

L’œil bleu a détecté

Entre cinq ou six galets

Le pauvre insecte affolé

Qui ne peut plus avancer.

 Les petits doigts potelés

Ne savent encore que pincer

Déchirer ou caresser

Sans remords et sans regrets.

Mais une main plus âgée

Entre cinq ou six galets

Tiens la menotte écartée

De ce minuscule jouet.

Loin du sable encore mouillé

Entre cinq ou six galets

La coccinelle envolée

Alexia fait des pâtés.

 

 

Le papillon

Marc ALYN


Né au pays de la soie fine
Dans un cocon venu de Chine,
L'Orient est peint sur ses ailes.

Jaune ou bleu, vert ou vermeil,
Il vole, il va, il vit sa vie
A petits battements ravis.
Dans l'air doux, comme un éventail.

On le voit, on ne le voit plus,
Il est ici, il est là,
Ou bien c'est un nouveau venu
Son jumeau qui passe là-bas.

Ah ! Mettez au clou vos filets,
Jetez épingles et bouchons,
Laissez-le libre car il est
La poésie, le papillon !

 

 

Le papillon

Marc Alyn

 

Jaune ou bleu, vert ou vermeil,
Il vole, il va, il vit sa vie
A petits battements ravis
Dans l'air doux, comme un éventail.
On le voit, on ne le voit plus,
Il est ici, il est là,
Ou bien c'est un nouveau venu,
Son jumeau qui passe là-bas.

 

 

Les papillons

Pierre Gamarra

 

Un papillon bleu,
Un papillon rouge
Un papillon tremble
Un papillon bouge
Un papillon rose
Qui vole et se pose
Un papillon d'or
Qui tremble et s'endort 

 

 

La mouche qui louche
Jean Orizet


Chaque fois que la mouche qui louche
Veut se poser au plafond
Elle s’y cogne le front
Et prend du plâtre plein la bouche

Moralité

Pauvres mouches qui louchez
Posez-vous sur le plancher

 

 

Immobile

Jean-Pierre ANDREVON

 

Je suis immobile

dans le champ

tête dressée

barbillonnée

ne vous approchez pas

de moi

avec vos chapeaux

et vos manteaux

vos écharpes

et vos blousons

ne touchez pas

ces bois

qui ornent mon front

ces ramures

fabulaires

ces parures

extraordinaires

éloignez-vous

avec vos habits

éloignez-vous je vous dis

de l’air ! de l’air !

je suis le prince des animaux

je suis un cerf

pas un portemanteau

 

 

Le jardin de Grignon
René-Guy Cadou


Pour atteindre le ciel
A travers ce feuillage
Il faut que tous les yeux
Se soient réunis là

 

Je dis les yeux d’enfants
Pareils à des pervenches
Ou à ces billes bleus
Qui roulent sur la mer

 

On va dans les allées
Comme au milieu d’un rêve
Tant la grand-mère a mis
De grâce dans les fleurs

 

Et le chat noir et blanc
Qui veille sur les roses
Songe au petit oiseau
Qui viendrait jusqu’à lui

 

C’est un jardin de fées
Ouvert sur la mémoire
Avec des papillons
Epinglés sur son cœur.

 

 

DIALOGUE DE FLEURS

Robert FABBRI

 

Ce n'est pas une vie,

De toujours vivre empoté

Dit le mauve pétunia  

 

Ce n'est pas une vie,

De toujours vivre sous serre

Dit la botte d'œillets  

 

Ce n'est pas une vie,

De toujours vivre sous cloche

Dit la rose du Petit-Prince.  

 

Comme ils sont heureux

Les asphodèles et les volubilis

Avec leur nom à coucher dehors !

 

 

Les perles de rose

Gilbert Saint-Pré

 

Si tu veux inventer un collier,
Tiens, voici comment procéder.
De bon matin, te réveiller,
Dans les rosiers, te promener.

Tu verras des perles de rosée,
Sur les roses elles sont accrochées.
Une bonne poignée tu cueilleras,
Dans une boîte tu les rangeras.

Un cheveu d'or pour les assembler,
Un tout petit nœud pas trop serré,
Ainsi tu auras un joli collier,
Aussi souple que celui d'une fée.

 

 

 

Les vergers

Maurice Carême

 

Qu'ils sont doux les vergers dans les fins de vacances !
Le soleil ose à peine un peu s'y attarder
Pour dorer les brouillards d'une désespérance
Si jolie qu'on oublie en riant de pleurer.

On se dirait perdu parmi les branches folles
D'un domaine envahi par de grands saules noirs.
Est-ce un songe là-bas ou un oiseau qui vole ?
Un cœur mélancolique est enclin à tout croire.

Et pourtant que de fruits à portée de la main!
Les prunes sont plus bleues que des traînées de lune;
Les pommes, plus dorées que des feux sur l'enclume,
Mais on ne sait plus bien de quoi le cœur a faim.

A l'ombre des pommiers, une éphémère danse,
Et l'on voudrait tenir longtemps entre les doigts
Cette clarté qu'on ne reverra pas.
O douceur des vergers dans les fins de vacances !



 

 


Pirouettes accueil






Voir les commentaires

2009-03-14T09:11:00+01:00

La porte (album de la sélection Ecolire)

Publié par joce


Autre sélection Ecolire...

"La porte"
de Michel Van Zeveren
Editions Pastel

Album sans texte

construit à la manière d'une « randonnée »

Les enfants s'approprient

s'identifient à cette histoire

Il est parfois bien difficile de vivre en famille

ou en société !


Une petite cochonne s'apprête à faire sa toilette.

Mais son intimité est de courte durée :

Chaque membre de la famille défile (y compris le chat !)

à tour de rôle, sans se soucier de sa pudeur

Heureusement, petite cochonne retrouvera sa bonne humeur

à la fin du livre...

Quand elle fermera la porte !



Découvrir Michel VAN ZEVEREN :

                  *   Son site

                  *   Répertoire de La Charte

                  *   Fiche Ricochet


Travailler en classe à partir de cet album :

               * La fiche Ecolire



 Qu'est-ce qu'une randonnée ?

               *  Apple Paille :

                 différents types de contes pour enfants





Un concours de dessin pour les enfants !

A l'occasion de la sortie des 2 premières histoires de Lilichou

Adolie Day organise jusqu'au 1e mai,

                       un concours de dessin :

                      *Dessine-moi un gâteau



 Dans la série : Bonheurs d'auteur...

L'un de mes romans (pour les 10/13 ans)

"L'oiseau de pluie de Bellesahi"

paraîtra en février prochain

aux Editions Averbode






Pirouettes
contes de Pâques





Voir les commentaires

2009-03-07T08:36:00+01:00

Projets d'écoles ou contes sans frontières...

Publié par joce
Illustration Hanh Doan Thuy


Mes petits bonheurs d'auteur
Mes beaux projets du moment

c'est l'envol de mes contes vers des écoles lointaines
ou plus
proches...

En Pologne et en Roumanie
des écoliers ont choisi d'illustrer
" Le chat qui fit le printemps"

Ces dessins seront bientôt publiés sur un blog :-)


Je prépare pour une classe de cp
en Alsace
l'histoire d'un petit ver qui rêve de voler
Ce texte sera illustré par
Jorgelina Militon
(originaire d'Argentine)
Jorgelina a obtenu un premier prix
au concours
"Ouvrez les livres aux bébés"



Autre et sympathique projet pour les écoliers :
dans quelques jours

La mise en ligne du Projet 6 Ricochet
sur le thème des chaussettes !
Mon texte est illustré par une artiste belge
Evelyn Dumont





















Illustration
Jessie Willcox-Smith


Voir les commentaires

2009-02-27T08:27:00+01:00

Grand-mère arrose la lune (fête et poésie)

Publié par joce
Illustration Anastassia Elias

Pour la fête des grands-mères
quelques vers...
De magnifiques poèmes
publiés aux Editions Motus

"Grand-mère arrose la lune"
est un recueil de poèmes tendres, imagés et inattendus
de Jean Elias
illustré par Anatassia Elias





















Voici des extraits...
(Merci à Anastassia et Jean Elias pour leur sympathique autorisation)


Ma grand-mère

a perdu ses dents dans la guerre

Sa bouche est une grotte de brigands

où se réfugie la lune

En hiver

ma grand-mère se tait

pour que la lune ne tombe pas

de sa bouche

et se brise

(Jean Elias)


Ma grand-mère

a mis une lune

dans son panier

et s'en est allée aux champs

L'orange jaune

le loup l'a mangée

Puis il est revenu à la maison

en compagnie du petit chaperon rouge

(Jean Elias)


Sur un fil tendu
la lune glisse dans le jardin
Elle revient sale
En fin de journée
ma grand-mère la lave
et l'étend à la fenêtre
Elle laisse couler l'eau
pour que soient propres
les rêves

(Jean Elias)

 

Grand-mère n'aime pas la magie
Elle ne croit pas aux moutons
qui logent dans les nuages
ni aux étoiles filantes
Elle aime par-dessus tout
regarder le ciel rougeoyant
faire son pain en direct

(Jean Elias)




Pour découvrir l'univers d'Anastassia Elias :
* Le site
* Le blog

 Le blog de journaliste de Jean Elias






A lire... ma "légende indienne" :

La vieille femme et l'araignée










Autre article sur Pirouettes
(comptine, poème,
pour la fête des grands-mères)


Pirouettes printemps                     
(un conte)



Pirouettes (contes de Pâques)







Voir les commentaires

2009-02-21T09:12:00+01:00

Tu peux compter sur ton papa (album de la sélection Ecolire)

Publié par joce

Voici un autre album de la sélection Ecolire :

Tu peux compter sur ton papa
de Mireille d'Allancé  (Ecole des Loisirs)

Une jolie histoire, pleine de tendresse
pour les tout-petits (et même pour les plus grands !)

Petit ours se promène avec son papa.
Papa est grand, fort
mais saura-t-il voler à son secours
si, d'aventure, un danger le menaçait, les séparait ?

"_ Dis, papa, qu'est-ce que tu ferais
si je tombais à l'eau ?
_ Je plongerais pour te repêcher...
_ Tout habillé ?
_ Tout habillé, avec mes chaussures..."




Pour travailler en classe, à partir de ce livre

La fiche Ecolire (Ac. Orléans-Tours)

La fiche de L'Ecole des loisirs

 Mireille d'Allancé à L'Ecole des Loisirs
 
          Mireille d'Allancé - Prix Chronos
          
           Mireille d'Allancé - Inspection Académique du Nord
       
           Rencontre avec Mireille d'Allancé (Lille III jeunesse)


Une autre présentation d'album
de la sélection Ecolire, chez Pirouettes


 
Un blog sur les tout-petits et la lecture


























Pirouettes
(conte pour le printemps)




Pirouettes
(contes de Pâques)







BONNES VACANCES
aux enseignants et aux élèves
de la zone B (dont je fais partie) !

Voir les commentaires

2009-02-14T08:55:00+01:00

La Saint-Valentin des illustrateurs

Publié par joce
Illustration Gretchen


La Saint Valentin n'est pas seulement une journée
réservée

aux amoureux
C'est aussi la fête de la tendresse, de l'amitié...
Je vous propose un bouquet d'illustrations
et quelques poèmes.

N'oubliez pas de cliquer sur tous les amoureux,
une porte s'ouvrira !























Elodie Coudray "Le jardin de Tonio"
Editions Petit à Petit
























Elodie Coudray  "Le roi Edgar"
(magazine Charlotte aux fraises n°23)




COMME IL EST BON D'AIMER


Il suffit d'un mot

Pour prendre le monde

Au piège de nos rêves


Il suffit d'un geste

Pour relever la branche

Pour apaiser le vent


Il suffit d'un sourire

Pour endormir la nuit

Délivrer nos visages

De leur masque d'ombre


Mais cent milliards de poèmes

Ne suffirait pas

Pour dire

Comme il est bon d'aimer


Jean-Pierre Siméon


Illustration Sonia Hivert



Notre maison


Je te ferai une montagne

Avec des nuages mousseline

Je poserai une maison en bois

Dessus

Tout autour des sapins

En habits du dimanche

Le paysage sera repassé

De frais

Et les prés tirés à quatre épingles

En bas il y aura un village

Reposé de son histoire

La nuit marchera sur le toit

Et je m'endormirai près de toi

Au chaud de notre amour.

(Joël Sadeler)

















Illustration Sandrine Frigout



HELENE

Je t'atteindrai Hélène
A travers les prairies
A travers les matins de gel et de lumière
Sous la peau des vergers
Dans la cage de pierre
Où ton épaule fait son nid
Tu es de tous les jours
L'inquiète la dormante
Sur mes yeux
Tes deux mains sont des barques errantes
A ce front transparent
On reconnaît l'été
Et lorsqu'il me suffit de savoir ton passé
Les herbes les gibiers les fleuves me répondent


Sans t'avoir jamais vue
Je t'appelais déjà
Chaque feuille en tombant
Me rappelait ton pas
La vague qui s'ouvrait
Recréait ton visage
Et tu étais l'auberge
Aux portes des villages

Cadou René-Guy

(Hélène ou le règne végétal)


Peinture Sandrine Frigout





 



Un conte de printemps

par ici...


Un poème et des liens

sur le thème du printemps pour la classe









Pirouettes accueil par là...



Voir les commentaires

2009-02-07T09:18:00+01:00

Véronique Abt (illustratrice et peintre)

Publié par joce

Si comme moi,
vous rêvez de soleil, de lumière
je vous invite à découvrir l'univers coloré
d'une illustratrice jeunesse

La première fois que j'ai admiré son travail
c'est en me rendant sur le site
des éditions "Le pas de l'échelle"
de Bénédicte Carboneill...



















Le site de Véronique Abt
 (Chemsi pour les Ricochiens)
















































Travailler sur le thème de l'Afrique

Un site de contes à visiter !
contes du Mali, de la Mauritanie, du Sénégal
et de Haïti :
Conte-moi la francophonie

Chez Doctole :
* Dossier "Contes du monde"
* Dossier sur le thème des couleurs

Classe Grenadine: Les couleurs



Lu, dans le magazine "La Classe maternelle" :
Un dictionnaire de la littérature de jeunesse
(destiné aux professeurs des écoles)
aux
éditions Viubert


A lire : L'une de mes histoires
perdue dans les brumes de février,
battue par les vents :
Elise et le chant des baleines






Bonnes vacances aux enseignants
et aux élèves de la zone A !!
(moi, je suis en zone B)




Voir les commentaires

2009-01-31T10:59:00+01:00

Poèmes pour la nouvelle année

Publié par joce

 

 

Bonne-annee-happynewyear-2.jpg


Un dossier pédadogique à la BNF :

    Livres d'enfants d'hier et d'aujourd'hui

 

 

 

ODE AU JOUR DE L'AN

PABLO NERUDA

 

Jour neuf de l'année,
bien que tu sois semblable
comme les pains
à chaque pain,
nous allons te vivre autrement,
nous allons te manger, te fleurir,
t'attendre.
Nous te mettrons
comme une galette
dans notre vie,
nous t'allumerons
comme
un chandelier,
nous te boirons
comme
si tu étais une topaze  

 

 

Année nouvelle

Luce Guilbaud

 

Donne-moi les oiseaux

qui possèdent les mots

doux et tendres

les mots du cœur

du grand large

et de l'évasion.

 

Année nouvelle

Donne-moi les fruits d'or

Dont chaque graine

égrène les notes

qui chantent la douceur

d'aimer en arpège

jusqu'aux montagnes bleues

derrière l'horizon.

 

 

Nouvel an, sois le bienvenu
Maud-Elisa Givaudan


Tout grelottant et tout nu
Nouvel an ! Sois le bienvenu !
Peut-être as-tu deux fils de laine
Pour la pauvre Madeleine ?

Un grain de blé pour le champ
Du vieux paysan ?
sans doute as-tu un peu de bien
Un peu de riz pour l'indien ?

Et cachée sous ta mante brune
La pierre de Lune ?
Pour le Désert la moitié
D'une goutte... d'une goutte...

Et pour le monde entier
Qui t'écoute... qui t'écoute...
Du nord au sud, de branche en brin
De l'Amour... un brin

Tout grelottant et tout nu
Nouvel an ! Sois le bienvenu !


BONNE ANNEE  
 Ann ROCARD

 


 Fleur de neige
ou fleur en papier...
 Fleur d'étoile      
pour vous souhaiter
du fond de mon cœur
 une bonne année.
 
  Fleur-baiser    
ou fleur en osier...
 Fleur soleil
pour vous souhaiter
du fond de mon cœur
 une bonne année.


 

Une nouvelle Année…

Esteban Hache

 

Une nouvelle Année…

Comme un voile emporté au petit levé

Où le soleil flambe nos magnifiques idées

Pour assouvir tous nos rêves inachevés.

 

Une nouvelle Année…

« Bonne Année/ Bonne santé »

Plus qu’un désir pour nos aimés

Le choix d’une future réalité

 

Une nouvelle Année…

Un nouveau berceau pour notre humanité

Une trace, la preuve de notre destinée

L’expression d’une vie ainsi bien nommée.

 


 

L'an nouveau

Jean-Louis Le Dizet

 

Je vous offre avec l'an nouveau

Trois pousses de sureau

 

Je vous offre pour vos étrennes

Trois petits poils de renne

 

Pour arroser la vieille année

Trois gouttes de rosée

 

Pour honorer le bel an neuf

Une coquille d'œuf

 

Avec mes souhaits très sincères

Deux onces de mystère

 

Et si vous n'êtes pas contents

Contentez-vous d'un coup de vent ...

 

 

Janvier

Alain Bosquet

 

     Janvier, pour dire à l'année "bonjour"
    Février pour dire à la neige "il faut fondre"
    Mars pour dire à l'oiseau migrateur "reviens"
    Avril pour dire à la fleur "ouvre-toi"
    Mai pour dire "ouvriers nos amis"
    Juin pour dire à la mer "emporte nous très loin"
    Juillet pour dire au soleil "c'est ta saison"
    Août pour dire "l'homme est heureux d'être homme"
    Septembre pour dire au blé "change toi en or"
    Octobre pour dire "camarades, la liberté"
    Novembre pour dire aux arbres "déshabillez vous"
    Décembre pour dire à l'année "adieu, bonne chance"
    Et douze mois de plus par an,
    Mon fils
    Pour te dire que je t'aime.

 

 

LA RONDE DES MOIS

Gérard Rosemonde

 

Janvier prend la neige pour châle;
Février fait glisser nos pas;
Mars de ses doigts de soleil pâle,
Jette des grêlons aux lilas.

Avril s'accroche aux branches vertes;
Mai travaille aux chapeaux fleuris;
Juin fait pencher la rose ouverte
Près du beau foin qui craque et rit.
Juillet met les œufs dans leur coque;
Août sur les épis mûrs s'endort;

Septembre aux grands soirs équivoques,
Glisse partout ses feuilles d'or.
Octobre a toutes les colères,
Novembre a toutes les chansons
Des ruisseaux débordant d'eau claire,
Et Décembre a tous les frissons.
Les Pipeaux

 

 

Le jour de l'an

Charles Vildrac

 

Au calendrier du temps ...

Je suis le premier jour de l'an.

J'ai pour vous satisfaire

A exaucer

Tous les vœux et souhaits

Qui viennent à vos pensées.

 

Au calendrier du temps ...

Je suis le premier de l'année.

En tant que tel

J'ai le privilège

De vous donner espoir

Que tout au long de l'année

Vos vœux seront exaucés.

 

 

La Nouvelle Année

 

Tic, tac, tac,

Que dit la pendule ?

Du printemps a l’automne

Le temps sans cesse court

Et quand décembre sonne

L’hiver est de retour

Tic, tac, tac,

La voici de retour

Tic, tac, tac,

Voici son premier jour !

Bonjour, bonjour, bonjour !

 

 

 

Pirouettes chandeleur

* Vous y trouverez 

un dossier pédagogique complet

fait à partir de mon histoire :

"La crêpe magique de Pierre"

Pirouettes accueil

Voir les commentaires

2009-01-24T09:29:00+01:00

Poèmes ou poésie en Eure et Loir...

Publié par joce
Carl Larsson


"La poésie est cette musique que tout homme porte en soi."
a dit William Shakespeare.

C'est aussi le visage clair d'un enfant,
illuminé par la lumière du printemps...

Mon Inspection Académique a mis l'accent,
(voir l'article Ecolire)
sur un autre beau projet pédagogique :
Demander aux élèves de constituer
une anthologie poétique eurélienne

La poésie à l'école

L'anthologie 2007-2008


Sur mon blog,
vous trouverez un peu partout semés

des petits cailloux - poèmes... 

 


D'autres liens de poésie à l'école

Lieu commun
Le tableau noir
Rustrel
L'école Michelet de Valence
Ecole de Saint-Jean-Le Vieux
Classe de cp Lakanal
La Cyberclasse
Le Fuilet
Classe Grenadine
Professeur Phifix
Ecole-mollkirch

Et aussi :

Mes petits bonheurs
La ronde des poésies de Lyse
Saisons-Vives
Lire & RéCréer coin des poèmes

Le dossier "La poésie à l'école"
              
Chez Doctole

   L'Europe en poésie




Celui qui entre par hasard
René-Guy Cadou

Celui qui entre par hasard dans la demeure d'un poète
Ne sait pas que les meubles ont pouvoir sur lui
Que chaque nœud du bois renferme davantage
De cris d'oiseaux' que tout le cœur de la forêt
II suffit qu'une lampe pose son cou de femme
A la tombée du soir contre un angle verni
Pour délivrer soudain mille peuples d'abeilles
Et 1'odeur de pain frais des cerisiers fleuris
Car tel est le bonheur de cette solitude
Qu'une caresse toute plate de la main
Redonne à ces grands meubles noirs et taciturnes
La légèreté d'un arbre dans le matin.




La fillette et le poème
Maurice Carême

« Le poème, qu'est-ce que c'est ?
M'a demandé une fillette :
Des pluies lissant leurs longues tresses,
Le ciel frappant à mes volets,
Un pommier tout seul dans un champ
Comme une cage de plein vent,
Le visage triste et lassé
D'une lune blanche et glacée,
Un vol d'oiseaux en liberté,
Une odeur, un cri, une clé ? »


Et je ne savais que répondre
Jeu de soleil ou ruse d'ombre ? -
Comment aurais-je su mieux qu'elle
Si la poésie a des ailes
Ou court à pied les champs du monde ?

 

 

Le petit poème
Jacques Charpentreau


Il faut caresser le petit poème
D'une main légère et qui pèse à peine,
Toujours dans le sens des plumes des ailes,

Pour l'apprivoiser, lui dire qu'on l'aime
Que le ciel immense est son vrai domaine,
Qu'il est tendre et beau, que la vie l'appelle...

Il hésite un peu, l'attente est si belle,
Il frémit encor, le désir l'entraîne
Et s'envole alors le petit poème.

 

A l’écoute
Jacques Charpentreau


Ce que veulent dire les mots
On ne le sait pas quand ils viennent ;
Il faut qu’ils se parlent, se trouvent,
Qu’ils se découvrent, qu’ils apprennent.
Ce que veulent dire les mots,
Ils ne le savent pas eux-mêmes,
Mais les voilà qui se regroupent,
Qui s’interpellent, se répondent,
Et si l’on sait tendre l’oreille,
On entend parler le poème.

 

Art poétique simple et complet
Jean Malaplate

- Le secret d'un poème ?
Des mots qui font rêver
Qu'on retient et qu'on aime.

 

- Mais comment les trouver ?
- Se souvenir, rêver,
Aimer surtout soi-même.

 

 

Toi-même

Alain Serres


C'est fou ce qu'il y a de merveilles

Dans le creux de ton oreille .

C'est fou ce qu'il y a de chemins

Dans le creux de ton poing

C'est fou ce qu'il y a de poèmes

Dans le creux de toi-même .

 

 


 

Prenez un chat

Alain Serres

 

Prenez un chat.

Coupez-le en rouge,

et racontez-le en vers :

ça vous rendra heureux, parbleu !

Et oui ! La poésie

donne des couleurs aux souris.

Mais par bonheur,

pas que du gris !

Elle les peint aussi en morose,

et pas que les souris ;

les marchands d'art aussi.

Si ça lui plait,

elle peut cracher du fuchsia

sur la cité Neruda

ou du mordoré

sur le rire d'un général

mal décoré.

 

Si elle peut atteindre les étoiles

la poésie peut aussi

broyer du noir

parce qu'il faut savoir,

de temps en temps,

pleurer le soir

si l'on veut revoir au matin

un humain

dans son miroir.

 

 

Certains aiment la poésie

Wyslawa Szymborska

 

Certains,
Pas tout le monde.
Pas la majorité, mais une minorité.
Hormis les écoliers qui le doivent, et les poètes eux-mêmes.
Ca doit faire dans les deux sur mille.
Certains aiment.
Mais on aime aussi le potage aux vermicelles.
On aime les compliments et la couleur bleu clair.
On aime un vieux foulard.
On aime avoir raison.
On aime flatter un chien.
La poésie, mais qu’est-donc que la poésie ?
Plus d’une réponse brûlante a déjà été donnée.
Et moi je n’en sais rien.
Je n’en sais rien et je m’y accroche comme à une rampe de salut.

 

 

Plume

Anne Marie HALL-RICQ

 

Elle chatouille,

grattouille,

égratigne la page

et les personnages.

Plume d'oie,

légère et frémissante,

pour livrer les confidences.

Pointe de fer,

pour lancer

les messages.

Parfois précieuse,

elle est en or.

 

 

Si mon stylo

Robert GELIS

 

Si mon stylo était magique

Avec des mots en herbe,

J'écrirais des poèmes superbes,

Avec des mots en cage,

J'écrirais des poèmes sauvages.

 

Si mon stylo était artiste,

Avec les mots les plus bêtes,

J'écrirais des poèmes en fête,

Avec des mots de tous les jours

J'écrirais des poèmes d'amour.

 

Mais mon stylo est un farceur

Qui n'en fait qu'à sa tête,

Et mes poèmes sur mon cœur

Font des pirouettes.

 

 

Le poète a des oreilles

Marie-Thérèse Lambert

 

Le poète a des oreilles

de grandes oreilles

car il doit guetter tous les bruits de la terre

le chant des oiseaux et des hommes

le cri aigu des insectes

leur vit qui s'enfuit dans un chuchotement d'ailes

les pleurs des escargots blottis dans leurs coquilles

la première feuille dont l'automne se sépare

et qui tombe sur l'été, vert encore aux pelouses

Le poète a des yeux

De grands yeux remplis de nuages

à contempler les saisons des hommes et leurs infinis

prolongements,

il rêve qu'il n'a plus d'âge mais beaucoup d'enfants

Le poète a les yeux caressants

comme des mains

et de longs doigts tranquilles

pour apaiser la colère des roses

Le poète a un cœur

Vaste pour aimer toutes choses

et tous les êtres s'y reposent

il a un cœur ouvert par tous les temps

mais c'est pour toi qu'il bat

 

 

Un poète

Boris Vian

 

C'est un être unique
A des tas d'exemplaires
Qui ne pense qu'en vers
Et n'écrit qu'en musique
Sur des sujets divers
Des rouges ou des verts
Mais toujours magnifiques 

 

 

Tu dis

Joseph-Paul Schneider

 

Tu dis sable

et déjà

la mer est à tes pieds

Tu dis forêt

et déjà les arbres te tendent les bras

Tu dis colline

et déjà

le sentier court avec toi vers le sommet

Tu dis nuages

et déjà

un cumulus t'offre la promesse du voyage

Tu dis poème

et déjà

les mots volent et dansent

comme étincelles dans ta cheminée. 

 

Ecrire à tout venant

Claude Haller

 

Pour toi
J'écrirais un poème
Sur le confetti
Sur le timbre-poste
Sur la carte à jouer
Pour toi
J'écrirais un poème
N'importe où
N'importe comment
Tant qu'il est encore temps

Pour toi
J'écrirais un poème
Sur l'affiche
Sur la vitrine
Sur le mur blanc
Pour toi
J'écrirais un poème
N'importe où
N'importe comment
Tant qu'il est encore temps

Pour toi
J'écrirais un poème
Sur le bord du pré
Sur le lit du fleuve
Sur le ciel à l'horizon
Pour toi
J'écrirais un poème
N'importe où
N'importe comment
Tant qu'il est encore temps ?

 

 

Un poème
Raymond Queneau


Bien placés bien choisis
quelques mots font une poésie
les mots il suffit qu’on les aime
pour écrire un poème
on ne sait pas toujours ce qu’on dit
lorsque naît la poésie
faut ensuite rechercher le thème
pour intituler le poème
mais d’autres fois on pleure on rit
en écrivant la poésie
ça a toujours kékchose d’extrème
un poème

 

 

L’instant fatal
Raymond Queneau


Un poème c’est bien peu de chose
à peine plus qu’un cyclone aux Antilles
qu’un typhon dans la mer de Chine
un tremblement de terre à Formose
Une inondation du Yang Tse Kiang
ça vous noie cent mille Chinois d’un seul coup
vlan
ça ne fait même pas le sujet d’un poème
Bien peu de chose

 

On s’amuse bien dans notre petit village
on va bâtir une nouvelle école
on va élire un nouveau maire et changer les jours de marché
on était au centre du monde on se trouve maintenant
près du fleuve océan qui ronge l’horizon

 

Un poème c’est bien peu de chose. 

 

 

L’inspiration
Raymond Queneau


De son juchoir
la poule laisse choir
un œuf
c’est une imprudence
un moment d’absence
mais il tombe pouf
dans la paille :
la fermière était prévoyante
combien de poèmes brisés
que ne recueille aucun recueil.

 

 

Poème...
Robert DESNOS


Poème, je ne vous demande pas l'aumône,
Je vous la fais.
Poème, je ne vous demande pas quelle heure il est,
Je vous la donne.
Poème, je ne vous demande pas si vous allez bien,
Cela se devine.
Poème, poème, je vous demande un peu...
Je vous demande un peu d'or pour être heureux avec
celle que j'aime.



La trompe de l'éléphant

Alain Bosquet

 

La trompe de l'éléphant,
C'est pour ramasser les pistaches:
pas besoin de se baisser.
Le cou de la girafe,
c'est pour brouter les astres:
pas besoin de voler.
La peau du caméléon,
verte, bleue, mauve, blanche,
selon sa volonté,
c'est pour se cacher des animaux voraces:
pas besoin de fuir.
La carapace de la tortue,
c'est pour dormir à l'intérieur,
même l'hiver:
pas besoin de maison.
Le poème du poète,
c'est pour dire tout cela
et mille et mille autres choses:
pas besoin de comprendre.

 

 

ON LISAIT DES POESIES

André CAIR

 

 

On lisait des poésies

on a oublié le rôti.

Le rôti est tout brûlé

charbonné

calciné.

 

Nous ne l'avons pas mangé

le rôti tout brûlé

charbonné

calciné.

 

On a mangé un sandwich

du fromage et des radis

en lisant des poésies.

11.gif

 

CHEZ LE COIFFEUR

Jacques Charpentreau

Quoi faire
Chez le
Coiffeur ?
Se regarder dans la glace ?
On s'en lasse.
Chanter une petite chanson ?
C'est mal vu du patron.
Réciter des poésies ?
Les clients sont surpris.
Quoi faire
Chez le
Coiffeur ?
Se laisser faire.

 

 Si vous avez d'autres liens
ou des poèmes à nous faire connaître,
N'hésitez pas !...






Pirouettes chandeleur
                                c'est par ici !









Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog