Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2008-10-18T08:55:00+02:00

Quand la littérature entre à l'hôpital...

Publié par joce
Quand la littérature entre à l'hôpital
pour faire rêver les enfants, elle donne naissance à de magnifiques projets.

Le Chu de Rouen a organisé des concours d'histoires
afin d'éditer des livres, vendus au profit des enfants hospitalisés.
L'aventure est si belle que d'autres CHU suivent...
Ainsi est né le concours Flaubert.

 Mon histoire  "Le jardin aux étoiles"
"Le petit crayon" de Jill C.
"Le conte de la ficelle" de Virginie Lydie

ont été sélectionnées pour le livre précédent.

                                

Cette année, ce sont les histoires de mes amies ricochiennes
que l'on retrouve dans le nouveau livre :
Marie Zimmer
Catherine Bouin
Evelyne Blandin
Chloé Tartinville (illustratrice)

Illustration de Julien Martinière



Autre livre, autre coup de cœur,
le bel album de Régine Joséphine
pour l'association Perce-Neige :
Fleur de Neige





















Les magiciens de Tours,

en plus de leurs nombreuses actions à l'hôpital,
ont choisi la lecture pour apporter une part de rêve aux enfants malades.
Un premier livre a vu le jour, un second ne saurait tarder...

Dans "Magie à l'hôpital" , se trouve l'un de mes poèmes
(illustré par Jill C.)
que je voudrais dédier à trois enfants de mon école :
à Océane, à Thomas et à Léo
Je les embrasse.

Dans mon si petit lit

Dans mon lit, mon si petit lit,
Sais-tu quelles sont mes pensées ?
Connais-tu mes rêves,
Avant que la nuit s'achève ?
Non, jamais tu ne pourras le deviner...


Mon ami le Petit Poucet
Vient me voir en secret.
Il emplit mes poches de cailloux,
De bonbons, de caramels mous.


Ensemble, nous partons au pays des fées.
Mes jambes retrouvent alors leur agilité.
Je saute et je danse.
Mon bonheur est immense.


Au château du roi Arthur,
Je suis chevalier en armure.
Je pars combattre le dragon,
Avec pour seule arme, une chanson !


Je délivre la douce princesse,
Qui me récompense d'une caresse.
Je réalise des prouesses, des exploits.
L'on me nomme « Thomas le Preux ».
« Thomas le Glorieux »...
Oui, c'est bien moi !


Puis, fatigué quand vient l'aurore,
Je rentre à petits pas.
Dans mon lit, mon si petit lit,
Tu crois que je dors ?
Non, certes pas !
Mais la nuit prochaine encore,
Je retournerai là-bas.
Au pays des songes et des histoires d'autrefois.

(Jocelyne Marque)





Liste de mes histoires
à lire sur internet

Voir les commentaires

commentaires

Christian 24/10/2008 09:05

Bonjour JoceCe commentaire, a pour objet de te laisser la trace de mon passage pour te saluer.Les hopitaux ont besoin de joie, y consacrer du temps quand on est en bonne santé, c'est ce qui ressort de cette note, quand c'est pour les enfants, c'est réconfortant.A bientôt chère Institutrice.

domi 23/10/2008 21:39

La magie dans les hôpitaux quelle bonne idée bisous du soir et merci pour ton com en mon absence

yana_5 23/10/2008 19:52

coucou Joce :-)bien vu ton com. je noterais comme tu me l'a précisé.souce soirée  et à ces enfants qui souffrent.

yana_5 22/10/2008 19:28

bonsoir par Joce :-)et en plus tu fais des poèmes.alors là, respect à toi Joce. qu'elle belle idée que de soulager la douleurs des enfants par la rêverie de lectures et autres.l'ass. perce-neige, on en entends souvent parler à la TV. :-)Puis-je mettre ce poème sur mon blog avec ton lien, car l'hôpital, j'y ai séjourner tellement de fois..... et si c'est pour les enfants alors c'est encore mieux que tu aies fait ce poème.gros bisous  :0085:

Evelyne 21/10/2008 13:12

Ton poème est vraiment très beau Jocelyne ! Merci pour tous les liens que tu as mis sur cette note. Les enfants ne devraient pas avoir de maladies graves, les enfants ne devraient connaître que le bonheur.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog