Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2008-06-22T08:21:00+02:00

A la veille des grandes vacances...

Publié par joce



A la veille des vacances, ne me cherchez pas.
Je suis là où l'on ne m'attend pas.
Et quand l'école fermera ses portes,
Je serai à St. Nazaire,
ou sur la route du désert...
Et que les rêves m'emportent !





L'enfant qui va aux commissions

  Claude Roy

  

"Un pain, du beurre, un camembert,

mais surtout n'oublie pas le sel.

Reviens pour mettre le couvert,

ne va pas traîner la semelle.


L'enfant s'en va le nez au vent.

Le vent le voit. Le vent le flaire.

L'enfant devient un vol-au-vent,

L'enfant devient un fils de l'air.

"Reviens, reviens, au nom de Dieu !

Tu fais le malheur de ton père.

Ma soupe est déjà sur le feu.

Tu devais mettre le couvert !"


Léger, bien plus léger que l'air,

l'enfant est sourd à cet appel.

Il est déjà à Saint-Nazaire.

Il oublie le pain et le sel...

 

 

Un enfant a dit

Raymond Queneau

 

Un enfant a dit
Je sais des poèmes
Un enfant a dit
Ch'sais des poasies

Un enfant a dit
Mon cœur est plein d'elles
Un enfant a dit
Par cœur, ça suffit.

Un enfant a dit
Ils en savent des choses
Un enfant a dit
Et tout par écrit.

Si l'poète pouvait
S'enfuir à tire d'aile
Les enfants voudraient
Partir avec lui.

 

 

La tranche de pain
Maurice Carême


Un enfant seul
Tout seul avec en main,
Une belle tranche de pain
Un enfant seul
Avec un chien
Qui le regarde comme un dieu
Qui tiendrait dans sa main
La clé du paradis des chiens.
Un enfant seul
Qui mord dans sa tranche de pain,
Et que le monde entier
Observe pour le voir donner
Avec simplicité,
Alors qu'il a très faim,
La moitié de son pain,
Bien beurré à son chien.



L'enfant précoce
Cadou


Une lampe naquit sous la mer
un oiseau chanta
Alors dans un village reculé
Une petite fille se mit à écrire
Pour elle seule le plus beau poème
Elle n'avait pas appris l'orthographe
Elle dessinait dans le sable
Des locomotives
Et des wagons pleins de soleil
Elle affrontait les arbres gauchement
Avec des majuscules enlacées et des cœurs
Elle ne disait rien de l'amour
Pour ne pas mentir
Et quand le soir descendait en elle
Par ses joues
Elle appelait son chien doucement
Et disait
"Et maintenant cherche ta vie".

 

 

Le lapin blanc
Pascale Estellon


Maman s’est trompée !
Elle a mis la peluche à la machine à laver…
Et maintenant, tout est raté !
Le doudou est tout délavé !!!
Comme d’habitude, elle était trop pressée.
Et le beau doudou blanc a tourné, tourné
Avec la chemise bleue foncée.
On ne peut plus le sauver.
C’était pourtant marqué :
NE PAS LAVER A LA MACHINE A LAVER
Et comment lui expliquer
A mon lapin bleu, qu’avant il était blanc ?



Poème pour les enfants

Alain Bosquet

 

Le cheval chante.

Le hibou miaule.

L'âne gazouille.

Le ruisseau hennit.

- C'est bien, mon enfant:

Joue avec les mots.

 

Si j’étais

Agnès Gaudrat

 

Si j’étais un petit kangourou,
Je sauterais, sauterais partout.

Si j’étais un petit hérisson,
Je m’endormirais tout en rond.

Si j’étais un petit éléphant,
Je me doucherais énormément.

Mais je suis un petit enfant,
Qui va bientôt devenir grand. 

 

 

C’est un petit garçon, un petit bonhomme

M. Zamacois

 

C’est un petit garçon, c’est un petit bonhomme
Heureux de tout, de rien, d’un bâton, d’une pomme,
Un petit garçon de sept ans.
Il a les yeux rieurs, les cheveux en crinière.
Il est fier, car, depuis la semaine dernière,
Il sait siffler entre ses dents.

 

 

Le secret

Anne Schwarz-Henrich

 

Maman a déposé
Trois jolis baisers
Dans mon mouchoir brodé
Et elle m'a dit
Bonsoir !

 

 

Les oreilles

Jacques Charpentreau

 

J'avais cru entendre pourtant
« Tu peux jouer encore un moment »...
Il fallait faire mes devoirs ?
Quelle merveille !
A n'en pas croire,
A n'en pas croire ses oreilles !


Tu m'avais dit, j'en étais sûr,
«Reprends un peu de confiture»...
Et je ne peux pas en ravoir ?
Ah ! les groseilles !
A n en pas croire,
A n'en pas croire ses oreilles !


J'étais certain que mes affaires,
Tu disais « Laisse-les par terre»...
Ça voulait dire dans l'armoire ?
Adieu soleil !
A n'en pas croire,
A n'en pas croire ses oreilles !


Tu dis ceci, j'entends cela,
Tu dis « Non ! », j'entends « chocolat»...
Ce n'est jamais la même histoire.
Rien n'est pareil !
A n'en pas croire,
A n'en pas croire ses oreilles !

 



Trois microbes

Jean-louis VANHAM

 

Trois microbes, sur mon lit,

Se consultent bien assis.

L’un s’appelle Scarlatine

Il parle d’une voix fine.

L’autre s’appelle Rougeole

Et prend souvent la parole.

Et le troisième, Oreillons,

Ressemble à un champignon.

Ils discutent pour savoir

Lequel dormira ce soir

Dans mon beau petit lit blanc.

Mais fuyons tant qu’il est temps !

Ces trois microbes ma foi,

Dormiront très bien sans moi.

 

 

A PLEINES DENTS
 Corinne  ALBAUT


      J'ai vingt dents de lait,
Bien rangées autour de mon palais.
 
     Des incisives pour couper,
    Des canines pour arracher,
    Des molaires pour mastiquer.
           
          En plus de tout ceci,
          J'ai un grand appétit.
 
      Soyer prêtes coquillettes,
     A sauter dans ma fourchette,
             Me voici !
 

 

 

L’enfant qui a la tête en l’air  
 Claude Roy
 
 L'enfant qui a la tête en l'air
 L'enfant qui a la tête en l'air
 Si on se détourne, il s'envole.
 Il faudrait une main de fer
 pour le retenir à l'école.
 L'enfant qui a la tête en l'air  
 ne le quittez jamais des yeux:
 car dès qu'il n'a plus rien à faire
 il caracole dans les cieux.
 Il donne beaucoup de soucis
 à ses parents et à ses maîtres:
 on le croit là, il est ici,
 n'apparaît que pour disparaître.
 Comme on a des presse-papiers  
 il nous faudrait un presse-enfant
 pour retenir par les deux pieds  
 l'enfant si léger que volant.




LE PETIT LAPON
Maurice Carême


Je n'ai jamais vu de lama,
De tamanoir ni de puma.
Je n'ai pas été à Lima,
Ni à Fez, ni à Panama.
Je ne possède ni trois-mâts,
Ni charrette, ni cinéma.
Je ne suis qu'un petit Lapon
Qui sculpte de petits oursons
Avec un os, dans un glaçon




 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Mes histoires sur le thème de la lune :


 

Maman Lune

Les larmes de la lune















Voir les commentaires

commentaires

nicolas 10/09/2008 03:51

Merci de votre passage sur mon blog. C'est un grand plaisir de recevoir la visite d'une locale. :)Amicalement,Nicolas

catibou 18/08/2008 18:22

Quelle émotion en lisant Maman Lune ! C'est adorable !

Djemaa Pascal 10/08/2008 08:29

Que du bonheur sur ce blog! Continue...Pascal.

beatrix 01/07/2008 22:35

Un petit coucou du soir..les vacances ah!! quel bonheur..mais pour les mamans j'sais pas si c'est des vacances...!! bisous et belle soirée.

anne 01/07/2008 19:40

bravo joce pour le concours sur les légendes ! félicitations !!

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog